L’extension du couvre-feu pourrait coûter près d’un point de croissance

Publié le par

Selon Rexecode, l’extension du couvre-feu à 54 départements risque d’amputer notre croissance de 0,7 à 0,8 % au quatrième trimestre.

© IRP Auto
© IRP Auto

D’après les dernières projections de l’Institut Rexecode, le couvre-feu pourrait avoir une incidence très importante sur le PIB. Avec seulement l’Île-de-France et huit métropoles, le coût aurait été de 2 milliards d’euros.

Avec une extension à 54 départements de ce même couvre-feu, l’institut anticipe une perte nette de 15 à 17 milliards d’euros, soit une amputation de 0,7 à 0,8 point de croissance du PIB au quatrième trimestre 2020.

La question de l’alourdissement du malus en 2021

« Est-ce bien le moment de charger la barque en sur-fiscalisant la filière automobile et la mobilité des Français ? », réagit Xavier Horent, délégué général du CNPA. Il n’est pas raisonnable de s’empresser, aujourd’hui, de mettre en place des augmentations d’impôts sous la pression d’une convention tirée au sort et de groupes d’intérêts dont les volontés de décroissance ne sont plus à démontrer.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos