L’hydrogène, moteur de l’économie française

Publié le par

L’hydrogène décarboné, une solution pour limiter le réchauffement climatique et réduire les émissions de CO2.

L’hydrogène, moteur de l’économie française

Dans le cadre d’une étude prospective réalisée avec le concours analytique de McKinsey, les résultats obtenus mettent en avant la contribution des technologies de l’hydrogène décarboné.

L’hydrogène décarboné joue un rôle non négligeable pour l’industrie française en termes de croissance écologique et économique. En 2050, l’hydrogène pourrait représenter 20 % de la demande d’énergie en France, alimenter 18 % du parc de véhicules et ainsi contribuer à la réduction de CO2 de 55 millions de tonnes. Cette industrie serait économiquement porteuse puisqu’elle représenterait un chiffre d’affaires de 40 milliards d’euros et plus de 150 000 emplois.

D’après l’association française pour l’hydrogène et les piles à combustible (Afhypac), la France devrait dès à présent privilégier des solutions tournées vers l’hydrogène décarboné, en investissant 8 millions d’euros d’ici à 2028 dans les équipements et les infrastructures. De ce fait, la production de l’industrie française pourrait ainsi dépasser la taille du marché intérieur et ouvrir des opportunités à l’exportation, chiffrées entre 6 et 7 millions d’euros annuels.

Si les conditions sont remplies, les industriels pourraient tripler – toujours selon l’Afhypac – leurs investissements, plaçant la France dans le peloton de tête des pays acteurs du déploiement de l’hydrogène, et offrir à l’Hexagone de nouvelles opportunités économiques sur les marchés internationaux.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos