L’offre bioGPL s’étoffe en France via Primagaz

Publié le par

Le volume de ventes anecdotique des véhicules GPL ne décourage pas Primagaz qui commercialisera du bioGPL en France à compter de mars 2017.

L’offre bioGPL s’étoffe en France via Primagaz

Pour Primagaz, les mesures de restriction de circulation mises en place notamment à Paris jouent en faveur des véhicules GPL ou bioGPL et constituent l’occasion de développer ce carburant très peu utilisé en France. En effet, l’arrêté du 21 juin établissant la nomenclature des véhicules en fonction de leur niveau d’émissions de polluants place les modèles GPL dans la catégorie 1, celle des modèles les plus vertueux, et ceci, quelle que soit la date d’immatriculation. « L’introduction du bioGPL sur le marché permettra d’inscrire le GPL dans une dynamique encore plus favorable », souligne Primagaz.

Ce gaz de synthèse est en effet produit par la société Neste à Rotterdam à partir de matières premières renouvelables, essentiellement issues d’huiles et de déchets végétaux. Il sera également distribué par Primagaz dans sept autres pays que sont la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, le Danemark, l’Allemagne, la Grande-Bretagne et l’Irlande.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos