LKQ rachète l’allemand Stahlgruber

Publié le par

Le distributeur américain LKQ vient d’annoncer son intention d’acheter l’allemand Stahlgruber pour un montant de 1,5 milliards d’euros. Un rachat qui confirme l’appétit des grossistes américains pour le marché européen.

LKQ rachète l’allemand Stahlgruber

LKQ vient d’annoncer le rachat du distributeur allemand Stahlgruber. Ce grossiste est l’un des plus importants en Europe, avec un chiffre d’affaires de 1,5 milliards d’euros. Il couvre toute l’Allemagne ainsi que l’Autriche et la République Tchèque. Selon l’agence de presse Reuters, la famille propriétaire de Stahlgruber avait mis en vente la société et plusieurs acheteurs potentiels étaient sur les rangs. Alliance Automotive Group figurait parmi les structures intéressées mais son président avait confirmé lors du salon Equip Auto qu’il ne donnerait pas suite. Deux mois plus tard, LKQ remporte donc la mise et renforce sa place de numéro un européen. Ce rachat intervient peu de temps après l’annonce de l’acquisition d’Alliance Automotive Group par Genuine Parts Company, l’un des principaux concurrents de LKQ aux Etats-Unis. Cet appétit des distributeurs américains pour l’Europe témoigne de la concentration au niveau mondial du marché de la pièce de rechange et de la concurrence exacerbée qui règne autour de ce pourvoyeur important de marges.

Couvrir l’Europe

Le rachat de Stahlgruber permet à LKQ d’entrer de couvrir toute l’Allemagne mais aussi l’Autriche et la République Tchèque. Avec l’acquisition récente de l’italien Rhiag, le distributeur américain est donc présent en Italie, Grande Bretagne, Belgique, aux Pays-Bas, en Suisse, en République Tchèque, en Slovénie, en Slovaquie, en Hongrie et en Suède. Cette phase de concentration n’en serait qu’à ses débuts si l’on en croit Jean-Jacques Lafont, président d’Alliance Automotive Group. Une remarque importante de la part de l’un des principaux acquéreurs sur le marché européen.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos