La Chine, pays le plus séduit par la voiture connectée

Publié le par

Une étude Kantar TNS montre que la Chine est le pays le plus ouvert aux voitures connectées.

La Chine, pays le plus séduit par la voiture connectée

Le cabinet d’études Kantar TNS révèle aujourd’hui, jeudi 11 janvier, les résultats de son étude Connected Car, qui s’intéresse aux comportements de plus de 8 500 possesseurs de véhicules connectés à travers l’Europe, l’Amérique du Nord et la Chine.

Les constructeurs automobiles doivent faire face à un paradoxe : alors que 74 % des Français utilisent les fonctionnalités connectées de leurs véhicules, 58 % n’envisagent pas ou ne savent pas s’ils renouvelleraient leur choix de véhicule connecté. Pour autant, plus de la moitié d’entre eux seraient prêts à payer pour des services connectés qui correspondent à leurs attentes.

La Chine : terreau idéal pour les innovations automobiles

Sans surprise, la Chine est le marché parfait pour les marques automobiles qui souhaitent lancer leurs innovations. C’est le pays le plus ouvert aux innovations liées à la conduite connectée : voiture hybride/électrique (7 % d’intérêt en Chine contre 4 % en France), voiture autonome (75 % en Chine contre 3 % en France), auto-partage (68 % en Chine contre 23 % en France).
La Chine se démarque des autres marchés en se montrant plus ouverte aux technologies. L’étude a révélé que les conducteurs chinois sont plus intéressés par les fonctions connectées telles que l’aide à la navigation, avec 65 % des répondants en Chine qui ont adopté ces outils, pour seulement 40 % des Français. Ils sont également plus attirés par les fonctions facilitant l’accès à l’information et au divertissement telles que les réseaux sociaux et l’accès à la musique et aux vidéos en streaming, 40 % choisissant ces options pour leur véhicule contre 13 % en France.

Pour autant, au global, un grand nombre de propriétaires (55 % en France, 42 % au global) connaissent des systèmes de conduite autonome mais ne sont pas intéressés. Ce chiffre tombe à 14 % en Chine, où habitent les propriétaires de voitures les plus « technophiles ».

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos