La France au sommet de la fiscalité automobile en Europe

Publié le par

La France au sommet de la fiscalité automobile en Europe

D’après les données publiées par l’Association des constructeurs européens (ACEA), le 25 avril 2019, les taxes et impôts liés à l’automobile ont représenté 428 milliards d’euros en 2018 pour l’Europe des 15. Soit plus de 2,5 fois le budget total de l’Union européenne.

La France garde la tête de l’impôt

Et ce n’est pas une réelle surprise, la France avec un total de prélèvement de 79 milliards d’euros est en tête de l’ensemble de ces impôts automobiles en Europe. En effet, l’Allemagne a prélevé un total de 92 milliards d’euros alors que ses ventes annuelles s’établissent à 3,4 millions de véhicules contre 2,1 millions dans l’Hexagone.

Pour rappel, l’ACEA inclut dans cette taxe l’ensemble des taxes liées à l’achat automobile aux carburants. Sur ce seul budget du carburant, les impôts prélevés en France avoisinent les 40 milliards d’euros par an.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos