La LLD continue d’échapper à la crise

Publié le par

Avec 216 233 mises à la route établies au second trimestre 2012, les loueurs longue durée de véhicules enregistrent une croissance de 3,1 %.

La LLD continue d'échapper à la crise

Dans un marché automobile français en chute de 11,4 % avec 96 115 VN immatriculés au premier semestre 2012, la LLD de véhicules fait un pied de nez à la conjoncture.

Avec 216 233 mises à la routes établies au second trimestre 2012, les loueurs longue durée enregistrent une croissance de 3,1 %. "Nous avons surperformé", reconnaît Jean-François Chanal, président du syndicat national des loueurs de véhicules en longue durée (SNLVLD). En comparaison, sur la même période, l’activité des loueurs courte durée a reculé de 1,4 % et celle des ventes aux entreprises de 2 %...

Résultat : le parc de voitures en LLD atteint près de 1,17 million d’unités à la fin du second trimestre avec une tendance de fond exponentielle.

Une résistance à la crise qui s’explique par l’essor de 6 % du parc en "fleet management" (253 348 véhicules). "La centrale d’achat de l’Etat, l’Ugap, monte en puissance", précise J-F Chanal. Plus généralement, les clients comme les loueurs ne prolongent plus leurs contrats et renouvellent même leurs flottes de façon accélérée pour bénéficier des avantages fiscaux relatifs aux véhicules émettant peu de CO2/km.

Fort de cette tendance confirmée par une étude comportementale récente initiée par le syndicat auprès de 400 gestionnaires (ndlr : 42 % des sondés envisagent d’augmenter leur parc dans les 12 mois qui viennent), le SNLVLD table sur une croissance de la LLD de 2,2 % cette année.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos