La Maif gèle une nouvelle fois ses tarifs d’assurance automobile

Publié le par

Lors du conseil d’administration du 16 juin 2021, la direction de la Maif a pris la décision de geler à nouveau ses tarifs auto en 2022, comme en 2021. Pourtant la sinistralité n’est pas au même niveau qu’il y un an.

© Alex Giraud / MAIF
© Alex Giraud / MAIF

Fidèle à ses valeurs de solidarité et confrontée à une forte concurrence, dès le début de la pandémie, la Maif avait pris la décision de reverser « les économies dues à la baisse significative des accidents de la route, pendant le confinement strict du printemps 2020, aux sociétaires détenteurs d’un contrat d’assurance automobile ». Avant de geler ses tarifs automobiles pour 2021.

Estimant que « la crise est toujours là » et que « la situation sanitaire et économique reste éprouvante », le conseil d’administration de la Maif, réuni le 16 juin 2021, a validé la décision de geler à nouveau ses tarifs automobiles en 2022.

Un geste de soutien car la mutuelle précise que le contexte a changé par rapport à 2020 : en effet, la sinistralité est à ce jour bien plus élevée que l’année passée et le coût des réparations auto ne cesse d’augmenter (+ 6,6 % sur douze mois – source SRA).
En annonçant cette décision très tôt (les avis d’échéance seront envoyés en novembre aux sociétaires), la Maif cherche aussi à assurer la fidélité de ses clients.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos