La Matmut soutient ses sociétaires automobiles en gelant leurs cotisations

Publié le par

Le groupe français, assureur mutualiste, gère actuellement plus de 2,7 millions de contrats d’assurance automobile.

© Martin Flaux / Koraï / Matmut
© Martin Flaux / Koraï / Matmut

Face au recul de la sinistralité, estimé entre 65 à 70 %, depuis la mise en place officielle du confinement en France, l’assureur mutualiste a lui aussi décidé de participer à l’élan de solidarité national observable depuis l’arrivée de la pandémie sur le territoire. Le groupe Matmut a ainsi adopté plusieurs mesures en faveur de ses bénéficiaires. Les premiers concernés sont les sociétaires automobiles dans la mesure où, à compter du 10 avril 2020, et ce jusqu’à la fin de l’année 2021 (soit durant 20 mois), les tarifs des assurances automobile pour les 2 et 4 roues seront gelés. L’autre mesure adoptée concerne les personnes considérées comme étant les plus fragiles à l’instar des personnes en situation de recherche d’emploi ou qui subiraient une perte d’emploi suite à la crise sanitaire liée au Covid-19. L’assureur a annoncé dans un communiqué que « les assurés automobile dans cette situation se verront offrir une remise de 75 euros sur leur cotisation annuelle ». Ce montant équivaut à environ deux mois de cotisation. Toutefois, pour en bénéficier, les souscripteurs doivent avoir validé leur contrat auprès de la Matmut avant le 1er avril 2020.

Outre la filière automobile, ces efforts solidaires s’étendent à d’autres domaines comme celui de la santé et plus particulièrement aux personnels soignants. Le groupe accorde ainsi des baisses de cotisation sur l’année 2020. Sont concernés par cette mesure, les infirmières et infirmiers libéraux, ainsi que les médecins retraités en reprise d’activité et actuellement sollicités pour des missions temporaires dans le cadre de Covid-19 (- 50 % sur leur cotisation de Responsabilité Civile médicale et la gratuité de ces extensions d’activités) mais également les kinésithérapeutes et les ostéopathes dont les cabinets sont réquisitionnés par l’ARS (un trimestre du contrat d’assurance de leur cabinet offert.)

Ces nouvelles mesures représentent pour le groupe assureur français un effort financier global de l’ordre de 50 millions d’euros, soit les trois quarts de son résultat net enregistré pour l’exercice 2019.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos