La Télémaintenance s’ouvre aux VO chez Citroën, DS, Opel, Peugeot et Vauxhall

Publié le par

Le groupe Stellantis élargit le service de Télémaintenance lancé en 2016 aux véhicules d’occasion récents pour les marques Citroën, DS, Opel, Peugeot et Vauxhall.

© Stellantis
© Stellantis

Lancé en 2016 pour les véhicules thermiques neufs du groupe PSA, le service de Télémaintenance s’élargit aujourd’hui aux véhicules neufs électriques du groupe et aux modèles thermiques d’occasion récents. Pour mémoire, la Télémaintenance est le nom du service de suivi du véhicule à distance par le constructeur au sein des marques de l’ex-groupe PSA. La connectivité des véhicules concernés permet à la marque de récupérer des informations en temps réel et de contacter le client à l’approche d’un entretien ou en cas de problème. Ce service s’étend aujourd’hui aux modèles 100 % électriques et hybrides rechargeables neufs. Les clients professionnels qui détiennent une flotte de moins de cinq véhicules et qui achètent un modèle neuf dans les réseaux des marques Citroën, DS et Peugeot, peuvent également opter pour ce service. Une manière d’assurer un suivi pour une petite flotte. Cependant, la plus grande évolution est l’ouverture de ce service aux véhicules d’occasion.

Souscrire via les applications

Les propriétaires de véhicules d’occasion récents des marques Citroën, DS, Opel, Peugeot et Vauxhall peuvent donc souscrire à la Télémaintenance. Un réservoir de clients important pour ces marques et leurs réseaux. En effet, comme le souligne Yves Bonnefont, chief software officer de Stellantis, « nous sommes fiers de la satisfaction de nos clients pour Télémaintenance, qui améliore aussi fortement la fidélité à nos marques automobiles et à nos réseaux ». Le lien ainsi établi entre le véhicule et le constructeur facilite les contacts avec le client et favorise notamment son retour dans un atelier du groupe. Les automobilistes peuvent bénéficier de ce service par l’intermédiaire des applications destinées aux propriétaires des véhicules de chaque marque. Selon la firme, un million de clients seraient déjà connectés. Ce service déjà disponible en Allemagne, en Belgique, en Espagne, en France, en Italie, aux Pays-Bas, au Portugal et au Royaume-Uni est en cours d’extension à toute l’Europe.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos