La bonne santé du marché VO

Publié le par

 La bonne santé du marché VO

Si le marché français des voitures d’occasion terminait l’année 2009 en repli de 2,8 % du fait des sirènes de la prime à la casse, il a bel et bien recouvré la santé en 2010, malgré la persistance d’une « sarkozette » qui a orienté une partie des consommateurs vers l’achat de modèles neufs. Il s’est précisément vendu 5 386 086 unités en 2010, en croissance de 2,8 % par rapport à l’année précédente. Soit, en volume, un retour au score de 2008. La régulation s’est donc opérée, avant que le business n’amorce une année 2011 placée sous de bons auspices. De fait, la grande disponibilité des occasions récentes et la fin définitive des mesures d’aides au commerce VN augurent d’un certain dynamisme. En décembre, déjà, la ferveur des acquisitions de dernière minute qui ont fait l’actualité du secteur semble avoir aussi profité aux modèles kilométrés. Avec 453 631 transactions, le business a bondi de 5,6 % par rapport à décembre 2009.

Retour en grâce des jeunes VO

Les clients ont racheté des jeunes occasions, disponibles et mieux placées en prix du fait, aussi, des efforts commerciaux de fin d’année. Ce segment pèse à nouveau 9,4 % du marché avec une progression de 16,3 % pour 42 479 immatriculations. Soulignons, dans ce domaine, le succès des fraîches Ford Fiesta (523 ventes, + 39,8 %), Opel Meriva (232 unités, + 78,5 %), Citroën Nemo VP (154 ventes, + 85,5 %) et Peugeot 5008 (981 commercialisations, + de 100 %). En revanche, les « vrais VO » âgés de 1 à 5 ans payent la note avec une nouvelle chute de leurs ventes de 2,6 % pour 128 563 transactions. Masse du marché, la catégorie des occasions âgées de plus de 5 ans progresse de 8,2 % avec près de 283 000 immatriculations. Segment dans lequel on trouve une 2 CV qui attire les adeptes : 669 ventes en décembre, en hausse de plus de 100 % par rapport à décembre 2009 ! La Clio termine l’année sur son piédestal. Avec 36 739 unités vendues en décembre (+ 5,7 %) et 426 831 en 2010 (+ 0,4 %), elle reste LE véhicule le plus commercialisé. Enfin, fort de 283 502 immatriculations, en croissance de 5,3 %, le marché des utilitaires d’occasion affiche aussi son dynamisme. Rien qu’en décembre, il a progressé de 0,2 % avec 65 477 unités.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos