La chute des immatriculations tactiques se poursuit en janvier

Publié le par

En janvier, le canal de ventes des loueurs de courte durée a chuté de 46,09 %. Celui des véhicules de démonstration s’est replié de 10,47 %.

© Auto Infos
© Auto Infos

D’après les données de AAA Data, le marché automobile français entame l’année 2021 sur une baisse de 5,85 %, avec 126 381 unités vendues.

Quand on regarde le marché automobile par canal de ventes, on remarque que la crise sanitaire liée au Covid-19 redimensionne encore complètement le marché français autour des seules ventes rentables : les particuliers et les professionnels.

Le canal rentable : 73,73 %

En janvier, le canal des particuliers a progressé de 0,61 % pour une part de marché de 46,5 %. De son côté, la LLD limite la casse, avec un repli de 3,2 % pour une pénétration de 11,78 %. Enfin, le canal de ventes aux sociétés a signé un bon mois de janvier, avec une progression de 3,82 % pour une part de marché de 15,45 %. Ce qui porte le canal des ventes rentables à 73,73 %, un véritable record depuis de nombreuses années.

Les ventes tactiques s’écroulent (- 56,56 %)

Cette mutation du marché entraîne mécaniquement un très fort recul des canaux dits tactiques. Le plus impacté est très certainement celui des loueurs courte durée, en crise en raison des restrictions des déplacements en France. Il enregistre une forte chute de 46,09 % pour une part de marché de 4,37 % seulement. Le canal des véhicules de démonstration s’est, lui, replié de 10,47 % pour une pénétration de 18,43 %.

Mots clefs associés à cet article : Marché

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos