La contrefaçon de pneus coûte 2,2 milliards d’euros en Europe

Publié le par

L’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) vient de publier un rapport sur la contrefaçon de pneumatiques et de batteries. Des pertes estimées respectivement à 2,2 milliards d’euros et 180 millions d’euros chaque année.

La contrefaçon de pneus coûte 2,2 milliards d’euros en Europe

L’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO) vient d’estimer dans un rapport le coût de la contrefaçon de pneumatiques et de batteries. Des pertes estimées à 2,2 milliards d’euros pour les gommes et de 180 millions d’euros pour les batteries chaque année au sein des pays de l’UE. Selon l’Office, ce préjudice représente 7,5 % des ventes de pneus dans toute l’Union européenne. De leur côté, les batteries coûtent 1,8 % des ventes du secteur. L’Office estime même la perte en matière d’emplois à 8 400 postes. De leur côté, les pertes publiques liées à la contrefaçon de ces deux produits s’élèvent à 340 millions d’euros. En France, le manque à gagner représenterait 438 millions d’euros, dont 27 millions d’euros pour les batteries, ce qui chiffrerait la perte de revenus à 7,6 % et 2 % des deux marchés pour les industriels.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos