Volkswagen va supprimer 6 000 à 7 000 emplois d’ici à 2023

Publié le par

Volkswagen va supprimer jusqu’à 7 000 emplois pour financer la transition vers l’électrique.

Volkswagen va supprimer 6 000 à 7 000 emplois d'ici à 2023

Dans le prolongement de la conférence sur les résultats financiers du groupe Volkswagen qui s’est tenue à Wolfsburg, le 12 mars, la marque Volkswagen organisait la sienne dans le même lieu, berceau du constructeur allemand.

Pour rappel, le groupe a annoncé, hier, un accroissement de 50 % de ses objectifs de production de véhicules électriques à l’horizon 2028. Le constructeur compte ainsi produire 70 nouveaux véhicules à travers le monde dans les dix prochaines années contre les 50 prévus initialement. Un nouvel objectif qui permet au groupe de s’aligner totalement avec les objectifs européens de réduction des émissions de CO2 en Europe.

Un investissement de 23 milliards d’euros en dix ans

Ce plan qui se veut conforme aux objectifs de réduction de CO2 pour 2030 de l’Union européenne nécessite un investissement de 30 milliards d’euros d’ici à 2023. Le 12 mars, Herbert Diess, CEO de Volkswagen Group, avait déjà annoncé que cet investissement nécessiterait un plan drastique d’économie dont le principale conséquence serait des licenciements sur plusieurs marques du groupe.

Près de 30 000 suppressions de poste au total

La marque Volkswagen est la principale concernée par ce plan d’électrification. Un plan de licenciement de 5 000 à 7 000 postes d’ici à 2023 a donc été annoncé ce jour, mercredi 13 mars. Une réduction des effectifs qui se fera par le non-remplacement des départs à la retraite, d’après la direction de la marque. Pour rappel, ce nouveau plan s’ajoute au plan initial qui prévoyait 20 000 suppressions de poste à l’horizon 2020 pour un total de 3 milliards d’euros d’économie. Ce qui porte le total des suppressions de poste à près 30 000 postes d’ici à 2023. À noter toutefois que la marque annonce, ce jour, la création 2 000 nouveaux postes pour faire face également à cette transformation, lesquels s’ajoute aussi à la création de 9 000 postes déjà prévus d’ici à 2020.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos