La mortalité routière baisse en Europe

Publié le par

La mortalité routière baisse en Europe

Le nombre de personnes tuées sur les routes de l’Union européenne s’est élevé à 25 100 en 2018, en baisse de 1 % sur un an, et de 21 % depuis 2010. Cela fait aujourd’hui des routes européennes de loin les plus sûres au monde avec une moyenne de 49 décès par million d’habitants.

Le Royaume-Uni (28 décès/million d’habitants) fait figure de premier de la classe en matière de sécurité routière, suivi du Danemark (30 décès/million d’habitants), de l’Irlande (31 décès/million d’habitants) et de la Suède (32 décès/million d’habitants). La Roumanie (96 décès/million d’habitants) ferme la marche, avec la Bulgarie (88 décès/million d’habitants), la Lettonie (78 décès/million d’habitants) et la Croatie (77 décès/million d’habitants).

Avec 48 décès par million d’habitants, la France se situe dans la moyenne européenne alors qu’elle est équipée d’un arsenal de radars unique au monde et que l’état de ses routes fait encore partie des meilleurs. À quand plus de budget pour la prévention ? Outre les 25 100 décès enregistrés en 2018 dans l’Union européenne, n’oublions pas les 135 000 personnes gravement blessées. Comme quoi les avancées technologiques ont du sens !

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos