La nouvelle Mini cultive sa classe

Publié le par

Un slogan connu pourrait lui aller comme gant. Commercialisée depuis le 13 mars dernier, la nouvelle Mini a effectivement tout d’une grande. Gros plan.

La nouvelle Mini cultive sa classe

Au-delà d’un design inimitable inscrit dans l’inconscient collectif, qui flirte avec l’élitisme, la troisiè-me génération de cette star du groupe BMW se caractérise par son haut niveau d’équipement, son confort à bord, et une tenue
de route irréprochable. Pour mémoire, cette berline de 3,821 mètres, proposée en version trois portes a rencontré un vrai succès depuis sa sortie en 1959. Sa
première version s’est écoulée à 820 000 unités, tandis que la seconde avait su conquérir une clientèle particulièrement féminine de 1 063 000 propriétaires, dont 20 % auprès des entreprises (55 % avec des motorisations
essence, contre 45 % de diesel). En revanche, les ventes de cette icône positionnée sur le terrain des petites voitures de luxes ont enregistré, l’an dernier, sur le marché français (19 100 immatriculations), un ressac de – 11,1 %, soit une part de marché de 1,07 %. Si le constructeur refuse de communiquer toute prévision au niveau des ventes, sa success story devrait rebondir grâce à sa nouvelle version déclinée en trois modèles : One, Cooper
et Cooper S. La version Countryman serait à l’origine de 40 % des commandes de son ancienne mouture. Avec, en ombre chinoise, l’avènement d’une ligne Clubman (break) susceptible d’étoffer encore plus sa gamme à court ou moyen terme.

Technologie de haut de gamme

Le style de la nouvelle Mini (entre la Cooper et la Cooper S) bénéficie de formes augmentées (9,8 cm de plus en longueur et 4,4 cm de plus en largeur). Ses éléments d’identification incontournables restent au rendez-vous : projecteurs ronds, logo de calandre, empattement, etc. Elle a été conçue sur la nouvelle plateforme UKL destinée aux modèles de taille inférieure de BMW Group. Ces derniers partagent des caractéristiques d’architecture, des motorisations et diverses technologies… dont certaines étaient réservées à des modèles haut de gamme, à savoir l’emploi d’un éclairage grâce à des projecteurs Full LED adaptatifs, ainsi qu’un affichage tête haute qui, quoique proposé en
option, constitue un élément clé de sécurité active.

Sécurité active

Cette dernière englobe la mise à disposition de divers éléments : l’usage d’un régulateur de vitesse adaptatif de 20 à 140 km/h, la possibilité de lire des panneaux de signalisation et d’interdiction de dépassement, l’emploi d’un avertisseur avancé de collision à partir de 15 km/h, la présence d’un système d’arrêt ou de freinage d’urgence en ville avec reconnaissance des piétons entre 10 et 60 km/h, le bénéfice d’un capot avant actif, d’une caméra de recul, mais aussi d’un système d’aide au stationnement.

À bord

L’habitable de cette véritable urbaine de quatre places est plus cossu. Il se distingue par une ergonomie efficace des commandes de conduite. Le tableau
de bord est relayé par une console centrale autorisant des lectures rapides et cursives des données de pilotage. Le volume de son coffre a été porté à 211 litres, soit 51 litres de plus que sa devancière. Le tout, sans oublier une finition
significative, une qualité des habillages, une amélioration des zones de rangement, et un niveau sonore très réduit.

Moteurs

Sous son capot, on trouve trois moteurs de trois cylindres (1 233 cm3 et 1 499 cm3) et de quatre cylindres, (1 998 cm3) de 102, 136 et 192 ch. Ils affichent des consommations moyennes allant de 4,6 litres à 5,8 litres aux 100 kilomètres. En diesel, la mini est équipée de deux moteurs de trois cylindres de 14 96 cm3 et de 95, puis 116 ch. Ces blocs génèrent une consommation moyenne de 3,4 litres à 3,6 litres aux 100 kilomètres. Ces motorisations ont pour point commun de donner des sensations de conduite évoquant celles du karting.

Atout prix

Sa grille de prix débute à 17 150 euros TTC pour une One de 102 ch et culmine à 27 550 euros TTC pour une Cooper S dotée d’un pack Red Hot Chili (le maximum d’équipements). De quoi faire la différence et booster le business de l’autre marque de la Bayerische Motoren Werke.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos