La nouvelle génération du Tucson entièrement dévoilée

Publié le par

Le Tucson nouvelle génération sera décliné en version hybride rechargeable en 2021 et sera doté d’un moteur T-GDi 1,6 litre.

Le véhicule est attendu dans le réseau européen en fin d’année. © Hyundai
Le véhicule est attendu dans le réseau européen en fin d’année. © Hyundai

Partiellement dévoilé il y a quelques jours, le nouveau Tucson se montre enfin au grand jour. Véritable best-seller de la marque, il s’est écoulé à plus de 7 millions d’exemplaires dans le monde depuis son lancement en 2004, dont 1,4 million vendus sur le marché européen. Il était donc impensable pour Hyundai d’abandonner l’un de ses favoris. « Ce lancement marque une nouvelle étape clé pour Hyundai, car nous proposons désormais des versions électrifiées pour l’ensemble de nos modèles de SUV, commente Michael Cole, président et CEO de Hyundai Motor Europe. Fort de son design résolument avant-gardiste et de sa gamme de motorisations à la pointe de la technologie, le Tucson nouvelle génération demeurera l’un des produits phares de Hyundai en Europe ». À l’instar des deux versions précédentes, la quatrième génération du SUV compact sera donc produite dans l’usine de Nosovice en République tchèque. La version restylée marque une « véritable révolution stylistique » dans la mesure où elle adopte la nouvelle identité de la marque baptisée « Sensuous Sportiness », autrement dit une harmonie entre les proportions, l’architecture, le style et les technologies.

Côté style, le véhicule dévoile sa nouvelle architecture de feux baptisés « Parametric Hidden Lights ». Ils ont été placés de sorte à s’intégrer dans la calandre en forme de diamant qui évolue radicalement par rapport aux moutures précédentes. C’était d’ailleurs l’une des ambitions affichées par les designers coréens et le résultat est prometteur. De face, le véhicule affiche une structure de caisse beaucoup plus athlétique et imposante. De plus, le modèle est le premier SUV du segment C à être proposé en version à empattement court ou long selon les régions, afin de répondre aux besoins des différents marchés. En Europe, le nouveau Tucson sera disponible avec un empattement court. À l’arrière, les larges feux intègrent des éléments lumineux paramétriques dissimulés qui reprennent la thématique stylistique de la face avant. Il est le premier modèle Hyundai à se doter d’un essuie-glace arrière dissimulé, situé sous le becquet. À quelques centimètres se situe « un logo Hyundai en verre lisse, qui semble être en relief, mais qui, en réalité, ne dépasse pas de la surface de la carrosserie, se démarquant ainsi des emblèmes traditionnels des autres marques automobiles », précise le constructeur. Huit teintes de carrosserie sont disponibles parmi lesquelles deux nouveaux coloris : Shimmering Silver et Teal. En outre, chaque coloris extérieur peut être associé à un toit biton. L’habitacle intègre une console centrale entièrement tactile dont un écran multimédia de 10,25 pouces dénué de boutons et molettes physiques.

Côté équipements, le nouveau Tucson est doté d’un système de sept airbags optimisé, incluant un nouvel airbag latéral central sur la première rangée (une exclusivité sur ce segment), du freinage d’urgence autonome, l’aide au suivi de voie, la détection de fatigue du conducteur, l’assistance active à la conduite sur autoroute, ou encore de la reconnaissance des panneaux de limitation de vitesse. Disponible en essence et diesel avec le système hybrid 48V ainsi qu’en versions hybride et bientôt en hybride rechargeable (en 2021), le Tucson nouvelle génération offre la plus vaste gamme de motorisations électrifiées du segment des SUV compacts. La version hybride se compose du nouveau moteur thermique Smartstream T-GDi 1,6 litre et d’un moteur électrique de 44,2 kW alimenté par une batterie lithium-ion polymère de 1,49 kWh. Elle est associée à une transmission automatique à six rapports (BVA-6). Ce groupe propulseur est le plus puissant de toute la gamme des motorisations de Tucson nouvelle génération, offrant une puissance combinée de 230 chevaux. Par ailleurs, dans la gamme des motorisations hybrid 48V, les clients auront le choix entre le moteur Smartstream T-GDi 1,6 litre de 150 chevaux avec transmission à deux roues motrices et le moteur Smartstream CRDi 1,6 litre de 136 chevaux avec transmission à deux ou quatre roues motrices.

Le véhicule est attendu dans le réseau européen en fin d’année. La version hybride rechargeable et la finition N Line seront disponibles, quant à elles, en début d’année prochaine.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos