La part de la LOA s’établit à 75 % en 2018

Publié le par

Sans surprise, la LOA a été privilégiée par les consommateurs au détriment du crédit affecté.

La part de la LOA s'établit à 75 % en 2018

L’Association française des sociétés financières (ASF) a présenté le 12 mars le bilan de l’ensemble de ses activités pour l’année 2018.

Au niveau de l’automobile plus précisément, la bonne santé du marché automobile en 2018 contribue au résultat du secteur des financements de voitures neuves (par crédit affecté et LOA) auprès des particuliers avec une progression affichée de 9,4 % pour une production financière estimée à 9,4 milliards d’euros.

Comme c’est le cas depuis plusieurs années, la location, à travers la LOA, a été privilégiée par les consommateurs au détriment du crédit affecté. En effet, la part de la LOA dans ces financements est passée de 42 % en 2013 à 75 % en 2018, soit une nouvelle progression de 13,2 % sur la seule année passée.

La maîtrise du budget et des dépenses liées à l’utilisation d’une automobile sont bien sûr les raisons de cet engouement vers ce type de consommation de la voiture. Une évolution qui devrait encore se renforcer dans les mois à venir avec l’introduction des véhicules électriques dans les offres de financement.

Dans le prochain numéro d’Auto Infos (N°1385), vous pourrez découvrir le supplément annuel Crédiscopie qui dresse un panorama détaillé des résultats des principaux établissements financiers.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos