La plateforme de mise en relation après-vente Autobutler en ligne en France

Publié le par

Déjà opérationnelle dans quatre pays, Autobutler, plateforme de mise en relation d’automobilistes et de garagistes, est lancée aujourd’hui en France. Avec la promesse pour les garages partenaires d’une visibilité sur le web et d’un surcroît d’activité.

La plateforme de mise en relation après-vente Autobutler en ligne en France

Après le Danemark, le Suède, l’Angleterre et l’Allemagne, c’est au tour de la France d’accueillir sur sa toile Autobutler : cette plateforme, créée en 2010 à l’initiative de deux danois, se donne pour mission de mettre en relation les automobilistes avec les garages. Soutenu en France par PSA, qui est entré dans son capital en juillet dernier, Autobutler propose la réalisation de trois devis détaillés en moins de 24 heures selon des critères de localisation, de prix ou encore de qualité. Si un des devis convient à l’automobiliste, ce dernier peut prendre rendez-vous en ligne avec le garagiste puis déposer un avis une fois les réparations effectuées.

Ces devis sont réalisés par la dizaine de mécaniciens maisons d’Autobutler basés au Danemark. Ces derniers ont un accès à des bases de pièces détachées et se basent sur les grilles tarifaires négociées en amont avec les garagistes répertoriés par la plateforme. Ces mécaniciens sont aussi chargés d’accompagner le client tout au long de sa procédure en répondant aux questions qu’ils peuvent avoir sur les devis ou les garages. « L’après-vente est souvent perçue comme compliquée par l’automobiliste qui est demandeur de plus d’accompagnement », appuie Marc Feddersen, country manager France chez Autobutler.

Acquérir une visibilité web pour les garages

Les avantages pour l’automobiliste : trouver plus facilement son garage et réaliser des économies via les tarifs négociés par Autobutler. Selon la plateforme, les montants des devis sont en moyenne 40 % moins élevés par rapport à ceux de la concurrence. Pour les garagistes, qu’ils soient agents, MRA ou concessionnaires, le danois met en lumière une augmentation de leur activité, comme l’explique Marc Feddersen. « Autobutler permet non seulement aux garages du réseau d’acquérir une visibilité web et, in fine, de nouveaux clients avec une sensibilité digitale, mais aussi de gagner du temps en s’épargnant la gestion et l’élaboration des devis. »

En contrepartie, les garages reversent une commission sur leur chiffre d’affaires en fonction des révisions et réparations effectivement réalisées. Cette commission, fixée selon le nombre de garages qu’une chaîne va mettre à disposition de la plateforme et de la durée du contrat du partenariat, atteint au maximum 25 % du chiffre d’affaires. Pour les garages partenaires les plus performants, ce chiffre d’affaires peut représenter jusqu’à 200 000 euros par ans.

Le réseau de garages partenaires en construction en France

Critère pour faire partie du réseau : être multimarquiste. « Nous recherchons aussi avant tout des partenariats de qualité, des garages qui sont convaincus de la valeur ajoutée qu’on peut leur apporter  », explique le country manager France. Le recrutement de ces garages commence tout juste en Île-de-France grâce à l’équipe française de dix collaborateurs composée majoritairement de commerciaux. Autobutler souhaite un déploiement ville par ville. « Le modèle économique de la place de marché est un peu plus compliqué que celui d’un site transactionnel classique car nous devons satisfaire deux types de clients en parallèle, les automobilistes et les garages. Nous devons avoir assez de demandes pour avoir assez de garagistes et vice-versa », souligne Marc Feddersen.

La plateforme vise un potentiel d’environ 1 400 garages dans l’Hexagone. Prochaine étape pour l’entreprise danoise : développer son réseau dans tous les marchés présents, atteindre 600 000 clients à moyen terme contre 350 000 actuellement et se lancer dans l’entretien prédictif. Grâce aux données relevées, Autobutler souhaite en effet mettre en place d’alerte push par e-mail ou sms lors des prochaines révisions ou réparation à venir.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos