La prochaine DS portera le numéro 4

Publié le par

DS Automobiles lèvera le voile sur son prochain modèle doté d’une motorisation hybride rechargeable au cours du premier trimestre 2021. Les premières unités devraient être livrées avant la fin de l’année prochaine.

© Thomas Cortesi
© Thomas Cortesi

Tout vient à point qui sait attendre. Telle est la philosophie adoptée par DS Automobiles aujourd’hui. À travers une conférence digitale internationale, la marque premium a dévoilé les premières caractéristiques de sa prochaine berline, en omettant volontairement un élément essentiel : des photos. Il faudra donc s’armer de patience en attendant une révélation officielle de ses lignes prévue au cours du premier trimestre 2021. La DS 4 sera fabriquée au sein de l’usine de Rüsselsheim, en Allemagne, et sera positionnée sur le segment C-premium. Le constructeur haut de gamme promet une silhouette qui sera déclinée en plusieurs versions – sûrement en Crossback – afin d’attirer plusieurs types de clientèles. « Rien n’est laissé au hasard » souligne Marion David, directrice produit. À l’instar de ses devancières, la DS 4 conjuguera raffinement et technologies. Sur ce dernier point justement, le modèle sera équipé d’une motorisation PHEV qui poursuit les ambitions de la marque en termes d’électrification E-Tense, mais elle proposera également des blocs diesel et essence à l’image de la DS 9 révélée récemment.

Une gamme de technologies uniques

Le véhicule reposera sur la plateforme EMP2 V3 conçue pour répondre aux dernières normes à l’égard des chocs. Un moteur 4 cylindres de 180 chevaux sera couplé à un moteur électrique de 110 chevaux intégré à la boîte de vitesses EAT8, soit 225 chevaux cumulés. Sur ce point DS Automobiles précisent que l’ensemble des versions sera équipée de boîtes de vitesses automatiques. La puissance des motorisations diesel et essence oscillera entre 130 et 225 chevaux. Quant à la batterie électrique, celle-ci promet une autonomie de plus de 50 kilomètres. La durée de la recharge varie entre 1 h 30 pour une Wallbox et 7 heures pour une prise domestique. Côté style, la DS 4 héritera à l’avant d’une nouvelle génération de projecteurs DS Matrix LED Vision plus fins et modernes, mais qui restent malgré tout composés de trois modules formant la signature de DS Automobiles. À l’arrière, on retrouvera la signature optique en écaille.

En matière de connectivité, la DS 4 inaugurera en exclusivité le DS Extended Head Up Display qui préfigure la réalité augmentée. Via une nouvelle technologie immersive, les informations indispensables à la conduite sont directement projetées sur la route. Par un effet d’optique, les données s’affichent quatre mètres devant le pare-brise pour accompagner le regard du conducteur sur une diagonale de 21 pouces (vitesse, aides à la conduite, navigation, message d’alerte, etc). En parallèle, le conducteur aura accès à la commande vocale DS Iris System, qui peut se contrôler également par un geste. Cette fonction interactive sera disponible au lancement dans une dizaine de langues puis sera développée en fonction des différents marchés de commercialisation. Enfin, à l’instar des DS 3 Crossback, DS 7 Crossback et DS 9, la DS 4 héritera de la conduite semi-autonome de niveau 2 grâce au DS Drive Assist 2.0 qui garantit une vitesse adaptative, le maintien dans la voie, le dépassement semi autonome, l’adaptation de la vitesse dans les courbes ou encore l’anticipation des changements de vitesse sur la route.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos