La rentabilité de Volvo Cars recule en 2018 malgré des ventes en forte hausse

Publié le par

La marge du constructeur suédois a reculé à 5,6 % l’an dernier contre 6,7 % en 2017 malgré un bénéfice d’exploitation en légère hausse de 0,9 % à 1,4 milliard d’euros.

La rentabilité de Volvo Cars recule en 2018 malgré des ventes en forte hausse

Malgré des ventes mondiales en hausse de 12,4 % en 2018 pour un total de 642 253 unités immatriculées, Volvo Cars enregistre une marge opérationnelle en recul d’un point à 5,6 % contre 6,7 % l’an dernier.

Le résultat d’exploitation du constructeur suédois s’établit à 1,4 milliard d’euros, soit une progression de 0,9 %. Le chiffre d’affaires net du constructeur suédois enregistre une augmentation importante de 21 %, pour s’établir à 24,2 milliards d’euros.

Pour expliquer ce recul de la rentabilité, Volvo avance des facteurs externes comme les droits de douane et la vive concurrence en matière de prix sur plusieurs marchés. Le constructeur anticipant des marges en pression constante dans les mois à venir.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos