La taille des Chaussettes

Publié le par

Bernard Coste
Bernard Coste

Les garagistes, dont mon petit garagiste, utilisent volontiers le terme de "Chaussette" pour désigner les pneumatiques alors que pour les automobilistes les "Chaussettes" sont plutôt une sorte d’enveloppe textile qui se monte sur le pneu et répond à un usage ponctuel sur neige et glace.

J’ai analysé les montes standard des roues AV des véhicules particuliers des 20 dernières années. Les options pneumatiques proposées les constructeurs ne sont pas comprises dans cette étude ni les montes mixtes (pneumatiques AV et AR différents). Ces montes mixtes concernent moins de 100 000 véhicules en 2017 et équipent essentiellement des véhicules à vocation sportive ou très haut de gamme, notons cependant que la Smart, la Renault Twingo ou encore la nouvelle Alpine ont des montes mixtes.

Les diamètres des pneus (exprimés en pouce) vont de 13 à 22". Le 13’’ a disparu en 2017 (sauf chez Piaggio). Le 21" est apparu en 2003 et le 22" en 2015. Les 14 et 15" qui représentaient respectivement 38 et 40 % du marché en 2000 sont désormais à moins de 2 % pour le 14" et 17 % pour le 15". À contrario les 16 et 17" à 7 % en 2000 représentent désormais 37 et 22 % du marché. La taille 20" quasiment inexistante jusqu’en 2015, bondit en 2017 (Effet Scenic et Grand Scenic).

La largeur (ou section) des pneus est, elle, exprimée en mm ; Allez y comprendre quelque chose ? La largeur 135 a disparu en 2004 et les 145 et 155 sont pratiquement hors du marché. Les largeurs 165, 175 et 185 mm qui représentaient 60 % du marché en 2000 sont en net recul à moins de 15 % en 2017. Le 195 est relativement stable depuis 20 ans à 20 %. Les dimensions 205, 215 et 225 à 10 % du marché en 2000 sont désormais à 54 %. La largeur 285 est apparue en 2007 et la largeur 315 a fait un bref passage de 2005 à 2010. Les pneus AV s’arrêtent désormais à 295 mm de largeur mais les pneus AR continuent avec des largeurs de 305, 315, 325 et même 335 (Chevrolet Corvette).

Troisième information analysée dans cette étude, la série du pneu appelée encore le profil, la hauteur ou la taille c’est-à-dire le rapport entre la hauteur et la largeur du pneu. Les séries 70 et au-dessus n’existent plus. La série 65 qui faisait 57 % en 2000 est aujourd’hui à 18 %. La série 60 qui est montée à près de 20 % en 2005 est revenue en 2017 à sa position de 2000 à 12 %. Les séries 55, 50 et 45 qui étaient à 10 % en 2000 pèsent désormais 65 %. Les profils 35 et 40 restent très marginaux. À noter l’apparition des séries 30 en 2010. La Chevrolet Corvette, encore elle, propose des pneus série 25 sur les roues AR.

L’Ecossais John Boyd Dunlop a inventé le pneumatique il y a maintenant 130 ans. Comment ce pneumatique va-t-il évoluer dans le futur ? Verra-t-on un jour des pneus dont la couleur sera assortie à la couleur de la carrosserie du véhicule ? Va-t-on aller vers une technologie Michelin tweel où le pneu est en même temps une roue en aluminium reliée à la bande de roulement et devient increvable puisque sans pression ou plutôt vers des pneus de caoutchouc sphériques comme dans le concept présenté par Goodyear ou encore des pneus connectés et adaptatifs comme le propose Continental ?

Quoi qu’il en soit les pneumatiques devraient rester encore longtemps ronds, noirs et nous devrons continuer à garder les mains sales après avoir changé une roue.


Bernard Coste
(bc@bernard-coste.com) est membre de Team Auto

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos