Lamborghini va aussi se convertir à l’électrique

Publié le par

Ne jamais dire jamais… Pressé par Euro 7, le président Stephan Winkelmann a annoncé un plan d’investissements historique de 1,5 milliard d’euros sur quatre ans pour doter les modèles Lamborghini de groupes motopropulseurs électriques.

Stefan Winkelmann a présenté le plan d'électrification de Lamborghini.
Stefan Winkelmann a présenté le plan d'électrification de Lamborghini.

Stefan Winkelmann, président de Lamborghini, vient de présenter le plan « Direzione Cor Tauri » qui jalonne le processus d’électrification de la marque. Une approche qui concerne naturellement les sportives de la marque, mais qui se veut holistique, incluant le réseau industriel (Sant’Agata Bologne) et d’autres activités (bureaux, etc.). Naturellement, la marque affirme qu’elle cherchera à préserver sa tradition et qu’elle restera ancrée dans le champ des hautes performances.

La conversion électrique de Lamborghini sera progressive puisque le premier modèle 100% électrique n’est pas attendu avant la deuxième partie de la décennie.
Une première phase, 2021-2022, sera consacrée à la célébration des derniers feux des moteurs thermiques, avec deux nouveaux modèles équipés d’un V12 prochainement dévoilés, tandis que le Sian ouvrira la voie de l’hybridation. L’Urus proposera vraisemblablement une version hybride rechargeable.

Une deuxième phase, 2023-2024, permettra l’électrification de tous les modèles de la marque. Pour compenser le surpoids des technologies électriques, Lamborghini va intensifier son recours à la fibre de carbone. « D’ici 2025, nous tablons sur une réduction de 50% de nos émissions de CO2 », précise Stefan Winkelmann.

Enfin, une troisième phase, 2025-2030, ouvrira la voie du 100% électrique, avec un quatrième modèle qui épousera cette propulsion et qui pourrait inaugurer une nouvelle silhouette adaptée à la demande de certains marchés.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos