Lancement d’Écureuil Auto !

Publié le par

La Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées va regrouper, en janvier prochain, ses activités automobiles au sein d’un pôle dédié.

Lancement d’Écureuil Auto !

La Holding Capitole Finance, qui appartient à la Caisse d’Épargne Midi-Pyrénées, hébergeait jusqu’ici une déclinaison d’activités financières pures à destination des entreprises comme des particuliers (crédit-bail, prêts à la consommation, etc.), et aussi spécifiquement automobiles. Si l’ensemble des sociétés est toujours regroupé physiquement à Labège, près de Toulouse, au siège de l’opérateur, le pôle automobile est en passe de prendre une ampleur significative ! Restructurée (Capitole Finance vient de se séparer du loueur courte durée Walter Spanghero), cette entité dirigée par Christian Lahourcade est constituée de Lizauto, la captive en quelque sorte de l’entreprise qui propose de la LOA à travers un réseau de 100 agences Caisse d’Épargne prescriptives, mais surtout d’Écureuil Négoce, le site de vente de VO multimarques. Achats, formules locatives, préparation des véhicules : tout est déjà possible dans ce temple de l’occasion qui écoulera cette année 1 000 VO aux particuliers et 500 aux professionnels, marquant une progression de 17 %. Les modèles émanent de reprises (50 % des cas), d’achats extérieurs (distributeurs locaux et import) ainsi que des fins de contrats Lizauto. En agglomérant l’étendue de son savoir-faire automobile sous le nom commercial Écureuil Auto (55 millions d’euros de chiffre d’affaires confon-du), l’opérateur a bien une idée derrière la tête.

Constituer une centrale d’achat VN et VO

« Nous allons développer, à partir de janvier prochain, une centrale d’achat qui nourrira notre société et qui sera aussi destinée à alimenter les professionnels, les MRA, les marchands et autres indépendants », explique C. Lahourcade, ancien concessionnaire recruté pour l’occasion. « Nous voulons développer la vente à marchands, en VP et en VU, mais aussi en VO et en VN, sans limite territoriale », renchérit Michel Lafaille, directeur général de Capitole Finance. L’ambition est donc grande. L’établissement qui a déjà fidélisé une vingtaine de professionnels dans le département entend passer à la vitesse supérieure et nationale en commercialisant
3 800 véhicules (dont deux tiers de modèles neufs) en 2009, soit un tiers de plus qu’actuellement. Le véritable essor est cependant programmé pour 2010, avec la mise en place dès cet été de l’offre sur Internet. Michel Lafaille n’hésite pas à assurer vouloir concurrencer des opérateurs comme Auto-Ies et Autorola, en proposant de surcroît des offres de financement pour les clients finaux (crédit classique et LOA). « Nous achèverons dans les prochains jours la mise en place de notre nouveau système d’information automatisé avec nos fournisseurs, interfacé avec le logiciel Cardiff VO », précise C. Lahourcade. « La particularité de notre positionnement réside dans notre culture financière », conclut M. Lafaille, bien conscient que son entreprise comme son projet sont uniques.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos