Lancement de FordSélection !

Publié le par

Après deux ans de test, Ford déploie un label VO qui se singularise des offres existantes par une présentation en « pétales » et par segment de véhicules.

Ça y est ! Après quasiment tous les constructeurs généralistes et deux années de test, la marque à l’ovale bleu déploie son label VO FordSélection. « C’est une franchise, plus qu’un label », prévient Jean-Luc Gérard, directeur général de Ford France. Déjà 100 distributeurs y ont adhéré et la firme vise 160 points de représentation d’ici à 2008 (soit 60 % du réseau français). À la suite d’études menées auprès de trois groupes de consommateurs dans trois villes différentes durant trois mois, le constructeur a bâti son offre. Il a évité de mettre en exergue un nombre défini de points de contrôle (la sécurité du produit étant considérée comme acquise dans un réseau de marque), mais a œuvré à faciliter l’accès à l’information via Internet (www.fordselection.fr doublé d’un partenariat avec Autoreflex.com) et surtout à la mise en scène novatrice des occasions labellisées. Les voitures sont exposées par famille : citadines, berlines, familiales, loisirs et même utilitaires (facultatif) et disposées en pétales autour du totem indiquant leur segment. Objectif : le client doit pouvoir circuler facilement sur le parc.
Pour être éligibles, les véhicules doivent avoir moins de 5 ans, ne pas dépasser 125 000 km au compteur et avoir fait l’objet de révisions et contrôles afin d’être « prêt-à-partir » tel que le stipule le concept (mais livrables sous 7 jours). Côté services, les modèles FordSélection bénéficient d’une garantie étendue (pièces et main d’œuvre sur les pannes mécaniques, électriques et électroniques) de 12 mois avec kilométrage illimité, gérée par le prestataire Icare. En sus, extensions de garantie, assurances, contrats de maintenance FordEntretien et offres de financement Ford Crédit sont proposés « à la carte ». L’acheteur peut également se faire rembourser son véhicule s’il n’en est pas satisfait dans la limite de 5 jours ouvrés et/ou 1 000 km.
Le concessionnaire qui voudrait s’appuyer sur ce label pour booster ses ventes de véhicules d’occasion devra s’équiper du progiciel Planet VO voué à la gestion des reprises, des stocks, des formulaires administratifs, etc., mais aussi prévoir une enveloppe d’environ 6 500 euros correspondant quasi-essentiellement à l’équipement du parc (la présentation en pétales requiert, par ailleurs, une surface d’exposition d’au moins 1 500 m2). « Les bénéfices sont tangibles pour le distributeur avec une moyenne de 5 ventes supplémentaires par mois et une rotation du stock de 36 jours », assure J.-L. Gérard.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos