Le premier constructeur chinois Geely monte en puissance en Europe

Publié le par

Jusqu’à présent, les rares marques chinoises ayant tenté leurs chances en Europe n’y étaient pas du tout parvenues.

Le premier constructeur chinois Geely monte en puissance en Europe

C’en est fini car le premier constructeur (Geely) en Chine (qui est de loin le plus grand marché mondial avec pas moins de 27 millions de véhicules neufs commercialisés en 2016) dispose de plusieurs atouts :

- Il a acheté la célèbre et belle marque suédoise Volvo en 2010 à Ford Motor Company.

- Il a ensuite pris possession du fabricant de taxis londonien en 2013 puis de Proton (et de la marque Lotus au passage) en 2017.

- Il a créé la marque Polestar (Étoile Polaire) alors qu’il s’agissait avant du préparateur maison de Volvo équivalent à AMG pour Mercedes et à BMW Motorsport. Cela en s’unissant à Volvo afin de proposer les Polestar 1 (sublime coupé GT 2 + 2 hybride 100 % électrique de 600 ch) puis les Polestar 2 et le SUV Polestar 3. Tout cela pour contrer Tesla.

- Enfin, il a créé la nouvelle marque, Lynk & Co, dont les modèles seront vendus à partir de 2018 exclusivement en ligne avec une connectivité très développée et des garanties record (10 ans ou à vie) !

En conclusion, Geely résume à lui tout seul la montée en puissance colossale des constructeurs chinois. Et ce n’est que le début…

Bérislav Kovacevic

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos