Annonces trompeuses de VO sur Internet : le CNPA demande une enquête à la DGCCRF

Publié le par

Annonces trompeuses de VO sur Internet : le CNPA demande une enquête à la DGCCRF

Décidée à lutter contre les pratiques préjudiciables aux consommateurs et aux professionnels de l’automobile, la commission Véhicule d’Occasion (VO) des Concessionnaires VP du CNPA engage le combat sur le terrain du net. C’est sur la base de constats d’huissiers que le CNPA demande à la DGCCRF une enquête sur les annonces frauduleuses de véhicules d’occasion.

Les concessionnaires et marchands VO constatent de plus en plus de dérives sur Internet. Afin de saisir la DGCCRF, la Commission VO des Concessionnaires VP du CNPA a fait appel le 22 mai 2012 à un huissier pour procéder à des constatations portant sur des annonces VO trompeuses, qui induisent le client en erreur. Le CNPA demande l’ouverture d’une enquête approfondie, dans le courrier adressé aujourd’hui à la DGCCRF.

Olivier Ferreyra, distributeur et porte-parole de la Commission VO, tient à préciser que « l’objet de notre action n’est pas de contester la concurrence entre les sites Internet et les concessionnaires, puisque eux-mêmes vendent en ligne. Les professionnels de l’automobile sont aujourd’hui régulièrement contrôlés, à juste titre, sur le respect des règles légales de vente au consommateur. Or sur Internet, c’est l’anarchie ! Il est temps que la DGCCRF s’y intéresse, afin d’apporter toute la clarté nécessaire au client. Ensuite, c’est évidemment à lui de choisir ».

Une enquête de la DGCCRF permettrait de mettre de l’ordre dans ces pratiques et de sanctionner les infractions. Le CNPA souhaite qu’elle pousse également les sites d’annonceurs à s’assurer du respect des règles de publicité par ces derniers.

En savoir plus

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos