Le CNPA enregistre un gain de 1800 adhérents

Publié le par

© CNPA
© CNPA

Omniprésent pendant la crise sanitaire Covid-19, tant pendant le confinement qu’à la sortie de ce même confinement, le CNPA a été une véritable courroie de transmission pour dialoguer avec les pouvoirs publics et appliquer l’ensemble des dispositifs pour aider la filière aval de l’automobile.

Une action qui a été remarquée par les professionnels puisque 1.800 nouveaux adhérents ont rejoint au 24 juillet 2020 les rangs du CNPA, premier mouvement des entreprises des services de l’automobile et de la mobilité.

"Cette crise a mis en lumière le rôle clef des organisations professionnelles dans la conception et l’exécution des politiques publiques au plus près des réalités des métiers et des territoires", commente Xavier Horent délégué général du CNPA. "Ce rôle doit être conforté au cours des prochains mois, compte tenu des difficultés à venir et conformément au changement de méthode annoncé par le Premier Ministre Jean CASTEX. Les Branches, au cœur de politiques économiques et sociales cohérentes, auront probablement à assumer des missions essentielles, ce qui impliquera le maintien et le développement d’un dialogue social de grande qualité ».

Alors que le premier semestre 2020 a été marqué par une crise d’une ampleur inédite, impactant très nettement l’activité de nombreuses entreprises, au premier rang desquelles les TPE-PME, le CNPA a mis tout en œuvre pour accompagner tous les métiers de l’automobile dans leur ensemble. Cette mobilisation exceptionnelle a permis de fidéliser 100% des professionnels adhérents en 2019 et de gagner la confiance de nouvelles entreprises.

Le syndicat des services automobiles a constaté, en effet, l’adhésion de près de 1800 nouveaux adhérents par rapport à la même période en 2019 – soit une hausse de près de 7 % dans la totalité des régions et des métiers représentés. Le CNPA met désormais le cap sur une représentativité professionnelle élargie, conformément à son programme de mandature, tenant compte des mutations économiques et sociales liées aux mobilités.

Dans les territoires, avec 45 000 contacts pris avec les entreprises depuis mi-mars, les délégations du CNPA ont été particulièrement engagées pour assurer un lien permanent avec les organismes de la Branche, les autorités locales y compris les cellules de « continuité économique » ou les plans d’aides mis en place par certaines Régions.

De nouvelles évolutions en septembre prochain

A partir de septembre prochain, le CNPA projette de passer d’autres étapes en tirant les enseignements de cette crise afin de continuer à renforcer son efficacité au service de toute la Profession, des ETI aux TPE et startups, tout en continuant à fédérer un écosystème durement impacté mais essentiel à la Nation. L’organisation et le fonctionnement du CNPA seront à ce titre ajustés pour déployer des actions encore plus performantes.

« Grâce à cette mobilisation et cet engagement exceptionnels durant la crise, le CNPA a été en capacité de fidéliser ses entreprises et de gagner la confiance de nouveaux professionnels, témoignant ainsi de sa légitimité à fédérer un écosystème complet des mobilités et équilibré dans toutes ses formes d’entreprises", explique Francis Bartholomé président du CNPA. "Alors que les prochains mois seront particulièrement risqués sur le plan économique et social, le CNPA continuera d’agir au plus près des professionnels avec sens du service, proximité, engagement et confiance, qui sont les valeurs constitutives du CNPA ».

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos