Le CNPA et l’ADEME fêtent les 10 ans du Défi de l’Environnement : bravo aux 38 700 entreprises de l’automobile qui ont réduit leur impact environnemental !

Publié le par

Le CNPA et l’ADEME fêtent les 10 ans du Défi de l’Environnement : bravo aux 38 700 entreprises de l’automobile qui ont réduit leur impact environnemental !

A l’occasion de la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets 2012, le CNPA et l’ADEME fêtent les 10 ans du Défi de l’Environnement. Ensemble, depuis 2002, ils sensibilisent les professionnels de l’automobile à la protection de l’environnement et les accompagnent dans la réduction de leur impact environnemental.

Donner aux professionnels les moyens d’améliorer leur performance environnementale
Avec l’appui de ses partenaires constructeurs, réseaux de marques et collecteurs de déchets, le CNPA accompagne ses adhérents pour faciliter la prise en compte par les PME des services de l’automobile de la réglementation environnementale, toujours plus contraignante. Pré-diagnostic environnemental, catalogue de matériel adapté, montage de dossiers pour obtenir des aides financières sont autant d’exemples d’outils proposés aux 38 700 entreprises qui, au cours des 10 dernières années, se sont investies pour limiter leur impact sur l’environnement.

Connaître la production de déchets du secteur pour mieux la réduire
Le Défi de l’Environnement c’est aussi l’Observatoire National des Déchets de l’Automobile (ONDA) lancé en 2004 par le CNPA, avec l’appui financier de l’ADEME et l’appui technique d’Autoéco. Cet Observatoire permet de recenser les actions de tri et gestion des déchets par les professionnels de l’automobile, grâce à l’iengagement des prestataires de collectes qui transmettent des informations relatives à leurs collectes : 29 filières de déchets sont ainsi suivies chaque année.

En 2011, 330 000 collectes ont été réalisées par des prestataires spécialisés auprès des garages. Ces actions ont permis de collecter notamment :
- 5 397 tonnes de filtres à huile usagés soit l’équivalent du poids de 10 Airbus ;
- 3 303 tonnes de pare-chocs, soit, mis bout à bout, la distance nord-sud de la France ;
- 5 811 tonnes de solvants soit le poids de 1 195 voitures.

Grâce à la mobilisation croissante des professionnels, et l’investissement en recherche et développement des entreprises de collecte et traitement, ces gisements de déchets sont désormais transformés en vue d’être réintroduits dans le cycle de production : de véritables filières performantes de valorisation matière ont été mises en place.

Agir à la source pour prévenir la production de déchets
Forts de ce succès en matière de réduction des déchets, et afin d’inscrire la profession dans les grandes orientations européennes, le CNPA et l’ADEME renforcent leur partenariat : dès 2013, ils assureront ensemble la promotion des actions de prévention de la production de déchets. Ils mettront notamment en place des opérations de sensibilisation, des recherches et expérimentations de solutions concrètes avec les fournisseurs, mais aussi l’utilisation dans les ateliers de réparation automobile de pièces de réemploi issues des Véhicules Hors d’Usage.

En savoir plus

Mots clefs associés à cet article : CNPA

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos
Recherche