Les ventes mondiales du groupe PSA ont baissé de 10 % en 2019

Publié le par

Freinées par ses mauvaises performances en Chine, les ventes du groupe automobile français ont diminué de 10 % en 2019.

© Groupe PSA.
© Groupe PSA.

Selon les résultats commerciaux publiés ce jour, jeudi 16 janvier, les ventes mondiales du groupe automobile français (DS Automobiles, Peugeot, Citroën et Opel) ont chuté de 10 % pour un total de 3,49 millions de véhicules vendus.

Recul des ventes sur les principaux marchés

Ce coup d’arrêt dans la progression des volumes du groupe s’explique par une baisse sur ses quatre principaux marchés dont l’Europe où le groupe affiche un repli de 2,5 % de ses ventes. Le constructeur reste toutefois fortement dépendant à l’Europe puisqu’il y réalise désormais 87 % de ses ventes.

PSA est parvenu tout de même à maintenir sa position avec une part de marché à 16,8 % sur le Vieux Continent. Dans le détail, le groupe progresse de 0,5 point en Italie et de 0,2 point en Espagne. Il reste stable en France et au Royaume-Uni, et recule légèrement en Allemagne (- 0,6 point).

De mauvais résultats en Chine

Cette baisse des volumes sur l’ensemble de l’année 2019 s’explique aussi par les mauvais résultats enregistrés par le groupe en Chine où les résultats attendus dans le plan de marche ne sont pas du tout au rendez-vous. Sur ce premier marché mondial, le constructeur affiche, en effet, une baisse de 55,4 % pour un total de 117 000 véhicules écoulés contre 262 583 unités en 2018. Pour remédier à cette baisse, la coentreprise formée par Dongfeng et Peugeot Citroën Automobiles (DPCA) a fixé ses priorités dans son plan stratégique à horizon six ans, présenté en septembre dernier, reposant sur des ventes rentables, l’abaissement du point mort et l’augmentation progressive des volumes des marques Peugeot et Citroën. La marque DS Automobiles reste pleinement engagée sur le marché chinois et finalise un nouveau plan stratégique. La vente des actions du groupe PSA dans la coentreprise Capsa s’inscrit dans ce cadre. L’année qui débute sera la première de l’offensive NEV (véhicules à énergie nouvelle) du groupe PSA en Chine, avec cinq modèles lancés et commercialisés dans le pays en 2020.

Année de consolidation pour Peugeot et croissance pour Citroën

2019 aura été une année de consolidation pour Peugeot. La marque a entièrement renouvelé son offre sur le segment B pour soutenir sa croissance en 2020. La nouvelle gamme électrifiée, portée par les Peugeot e-208 et e-2008 ainsi que par les versions hybrides rechargeables des Peugeot 3008 Hybrid et 508 Hybrid (berline et SW), est disponible pour les clients B to B et B to C. Elle affiche des émissions de CO2 parmi les plus faibles du marché.

Citroën a connu la plus forte croissance parmi les douze marques les plus vendues en Europe et a vu sa part de marché augmenter sur les principaux pays. Sa performance a notamment été portée par le SUV C5 Aircross, lancé en janvier 2019, qui sera disponible en version hybride rechargeable en 2020.

Les ventes de DS Automobiles ont fortement augmenté, surtout au second semestre (+ 56 %), tirées par le succès de la nouvelle gamme. En France, premier marché de la marque, DS 7 Crossback et DS 3 Crossback occupent des positions solides. La performance de la marque profite par ailleurs du développement du réseau exclusif DS, qui compte 356 points de vente à ce jour.

Opel/Vauxhall a concentré sa stratégie sur les canaux de vente et les segments rentables. Grâce à la mise en œuvre systématique de sa « Core Model Strategy », Opel/Vauxhall a avancé vers la réalisation de ses objectifs ambitieux en matière d’émissions de CO2. Les SUV Grandland X et Crossland X ont connu une croissance remarquable de leurs ventes, avec des hausses respectives de 29 % et de 28 %, tout comme les modèles VUL (+ 20 %).

Recul en Amérique latine

Les marchés ont fortement souffert de la conjoncture économique et politique en Argentine (- 43 %) et au Chili (- 11 %). Portées par le succès du nouveau SUV C4 Cactus et son offre en VUL, les ventes du groupe PSA sont restées soutenues au Mexique (+ 13 %), au Brésil (+ 2 ) et sur les plus petits marchés (Colombie, Cuba, Équateur et Uruguay).

Inde - Pacifique : ventes en hausse au Japon

Les ventes ont progressé légèrement dans la région, en dépit de la chute des marchés. Le succès récurrent du groupe au Japon se poursuit, avec des ventes en hausse de 20 %. En Inde, le groupe PSA a démarré la production de boîtes de vitesses (usine de Hosur) avec son partenaire Avtec Ltd (une société du groupe CK Birla). Le lancement du SUV C5 Aircross en 2020 est en bonne voie, et sera suivi en 2021 du lancement de nouveaux modèles conçus localement.

Eurasie : retour de la marque Opel

Les ventes ont progressé dans la région au second semestre 2019, notamment en Ukraine et en Russie. Le groupe progresse plus rapidement que le marché en Ukraine, grâce à ses quatre marques. Opel a renforcé sa présence sur le marché ukrainien en début d’année 2019, tandis que la marque DS Automobiles y a été lancée au second semestre.

Sur un marché russe en recul de 2,3 %, les ventes VU du groupe ont progressé avec Peugeot Traveller/Expert et Citroën SpaceTourer/Jumpy. Par ailleurs, le groupe a récemment relancé la marque Opel en Russie, en commençant avec les modèles Zafira Life et Grandland X.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos