Le Kia Sorento PHEV est paré pour les aventures familiales

Publié le par

La déclinaison hybride rechargeable du Sorento est proposée en entrée de gamme à 48 990 euros et est éligible au bonus écologique de 2 000 euros (pour un coût d’achat inférieur à 50 000 euros) et est exonérée de la taxe sur les véhicules de société. Le Sorento se positionne face aux versions PHEV des Hyundai Santa Fe, Ford Explorer et Seat Tarraco.

© Kia Motors France
© Kia Motors France

Avec le Sorento PHEV, le constructeur présente son premier lancement majeur de l’année. « Nous sommes rentrés dans une course de fond qui va durer quelques années, confirme Marc Hedrich, président de Kia France. Nous allons monter en gamme, pas forcément en termes de prix mais en proposant des voitures encore plus statutaires qu’elles ne le sont déjà ». Commercialisé pour la première fois en 2002, le vaisseau coréen compte désormais quatre générations en quasiment deux décennies. La dernière a été déclinée avec une motorisation hybride rechargeable afin de s’adapter à la tendance du marché européen qui montre une forte appétence à l’égard de cette technologie. Elle repose sur la nouvelle plateforme N3 de Kia conçue pour sa gamme de SUV et inauguré sur la version 4 du Sorento.

Lors de notre escapade à bord du Kia Sorento, nous avons sillonné les routes niçoises et monégasques à bord d’une finition premium. Le moins que l’on puisse dire c’est que le SUV familial est plus que généreux en termes d’espace. À l’avant, le plaisir de conduire fait sens et la seconde rangée peut aisément accueillir trois adultes. La nouvelle plateforme offre aux passagers un meilleur dégagement à la tête, aux jambes et aux épaules. Cependant, même si cette rangée est équipée d’un rail de coulissement (et de boutons pour rabattre les dossiers de façon automatique), l’espace accordé au sixième et septième passager ne permet pas de recevoir des personnes de grandes tailles au risque d’avoir les jambes recroquevillées et surélevées. Cet espace est donc parfait pour des enfants. Ceux-ci pourront d’ailleurs bénéficier d’un système d’amplification du son et profiter d’un réglage pour la climatisation ainsi qu’une prise USB. En version 7 places, lorsque la dernière banquette est relevée, le coffre peut contenir 175 litres de chargement c’est-à-dire quatre valises cabines empilées sur le flanc (ou 1 988 litres quand les deux rangées sont rabattues). En version 5 places, le volume maximal passe à 898 litres avec les sièges de la deuxième rangée en place (2 077 litres quand ils sont rabattus). La version PHEV se différencie grâce au badge « eco plug-in » situé sur le hayon ainsi que la prise de recharge au niveau de l’aile droite. Elle sera disponible au choix avec dix teintes de carrosserie et 64 couleurs d’ambiance à l’intérieur.

Un panel d’équipements de sécurité

Au volant, le SUV est maniable et offre une conduite dynamique et souple malgré un gabarit imposant qui se prend toutefois facilement en main (4,8 m de long, 1,9 m de large et 1,7 m de haut, rails de toit compris). La déclinaison PHEV gagne donc 10 mm en longueur, en largeur et en hauteur, mais aussi 35 mm d’empattement. Les nombreuses aides à la conduite de pointe sont très appréciées comme notamment l’affichage des angles morts sur le combiné d’instrumentation digital (version premium). Concrètement, au moment où le conducteur enclenche le clignotant, une caméra affiche devant lui la situation en temps réel sur la route dans les espaces non visibles du véhicule. Le Sorento est le premier et unique modèle de la gamme Kia à être équipé de ce dispositif qui est un vrai gage de sécurité, notamment pour les enfants. De même, à l’approche d’un tunnel, le véhicule ferme automatiquement toutes les fenêtres afin de préserver un air sein dans l’habitacle. Enfin, le nouveau système de sécurité de sortie de véhicule empêche l’ouverture des portes arrière si celui-ci détecte un danger en approche par l’arrière tels qu’un cycliste ou une voiture.

Sous le capot, le SUV associe un moteur essence 1,6 litre T-GDi de 180 chevaux à une batterie de 13,8 kWh et un moteur électrique de 66,9 kW d’une puissance de 91 chevaux. Le tout offre une puissance combinée de 265 chevaux. En mode 100 % électrique, la Kia Sorento PHEV affiche une autonomie de l’ordre de 57 kilomètres. Par le biais d’une molette de sélection, le conducteur peut choisir parmi trois modes de conduite que sont EV (électrique), HEV (hybride) ou Auto (gestion automatique EV et HEV en fonction des conditions de route). Le temps de recharge varie entre 3 h 25 et 5 h 02 selon le mode utilisé (entre 15 et 95 % de la batterie). Accessible en finitions Motion, Active, Design et Premium, le Kia Sorento affiche un prix de vente compris entre 48 990 et 60 990 euros pour la version 5 places et entre 53 940 et 61 940 euros pour la version 7 places. Si pour 2021, 900 unités sont disponibles pour le marché français, la marque coréenne ambitionne d’en écouler annuellement près de 3 500 par la suite.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos