Le Mondial de l’auto forme un curieux attelage avec Équip Auto pour renaître en octobre 2022

Publié le par

Les deux événements phares français de la filière automobile se rassemblent et se tiendront simultanément du 17 au 23 octobre 2022, sous la même bannière : Paris Automotive Week. Une seule raison à ce curieux attelage : la réduction et le partage des coûts après deux années de crise sanitaire.

© Mondial de l'automobile / Équip Auto
© Mondial de l'automobile / Équip Auto

Réunir deux mondes (le B to B et le B to C) est en principe déconseillé mais les organisateurs du Mondial de l’auto et d’Equip Auto ont osé franchir le pas en annonçant, dans un communiqué commun le 8 juillet, la renaissance de leurs salons respectifs lors d’un événement baptisé Paris Automotive Week qui aura lieu à Paris du 17 au 23 octobre 2022.

Économie et partage de coûts

La PFA et Hopscotch, d’un côté, et la Fiev et la FFC, de l’autre, franchissent donc le pas d’une organisation commune après deux années d’absence en raison de la crise sanitaire. La période sera bien remplie puisqu’un mois auparavant se tiendra, du 13 au 17 septembre 2022, le salon allemand de l’après-vente Automechanika, à Francfort.

Le bruit du retour du Mondial de l’automobile courait depuis quelques semaines... un bruit savamment distillé auprès de quelques-uns ! Mais personne ne s’attendait à cette drôle d’idée de réunir un évènement grand public et réservé aux professionnels en un même lieu et à la même date.

Une situation fragile avant la crise sanitaire

Outre la rationalisation et le partage des coûts d’organisation, les deux organisateurs cherchent à rebondir en 2022 après plusieurs années de crise qui existait bien avant l’apparition du Covid-19. À l’instar des salons automobiles grand public, le Mondial de l’automobile souffrait, en effet, depuis plusieurs éditions. Si la crise sanitaire n’avait pas stoppé la dernière édition 2020, celle-ci aurait eu beaucoup de difficultés à se tenir. De retour Porte de Versailles depuis 2017, le salon dédié à l’après-vente indépendante en France, Equip Auto, était lui encore convalescent avant la crise ayant beaucoup de difficultés à soutenir la comparaison face au puissant Automechenika allemand qui se tient tous les deux ans à Francfort.

Ce nouvel ensemble français a donc décidé de défier l’ogre allemand sur cette même période à l’automne 2022. Dans un contexte de mutation accélérée en Europe vers l’électrique et d’émergence du digital dans les usages des acheteurs, la bataille se jouera sur le fond et la capacité à se réinventer pour ces salons automobiles. Sur la forme, cet attelage curieux ne fait pas rêver mais tout est possible dans ce nouveau monde de l’après-crise sanitaire !

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos