Le retargeting et ses limites…

Publié le par

Les faits :

Le retargeting, c’est quoi ? Selon Google, il s’agit d’une pratique publicitaire qui consiste le plus souvent à cibler un individu qui a visité un site internet, mais pour lequel il n’y a pas eu d’achat ou transformation lors de cette visite. Les pratiques de retargeting les plus courantes sont celles mises en œuvre par les acteurs du e-commerce.

Réflexion :

Le principe est maintenant bien connu des internautes que nous sommes. Mais en est-il pour autant toujours bien perçu ? Je n’ose plus aller sur ce site de résultats sportifs sans être agressé de toutes parts. Elle est jolie cette petite Clio rouge flamme sur laquelle j’avais été chercher des renseignements mais maintenant je la vois partout !!! L’autre soir, je tournais en rond sur ma tablette entre une pub de SFR et une autre d’Amazon qui se succédaient en boucle et dont je ne pouvais plus me défaire, il fallait absolument que je choisisse le lot que j’avais gagné et dont je ne voulais pas, un truc à devenir fou !

Ma conclusion subjective :

Le retargeting comme un des outils du big data, c’est bien dans son principe et c’est une très bonne idée. Malheureusement, là encore le mieux est souvent l’ennemi du bien et il faut savoir rester dans la bonne mesure. C’est un peu comme cet interlocuteur qui m’a laissé nombre de messages à propos de l’annonce de ma voiture pour finalement m’avouer qu’il n’agissait uniquement qu’en intermédiaire. Que de temps perdu, de frustrations et de dysfonctionnements stériles… J’aurais tendance à penser qu’il faut aussi savoir mettre les sous sur la satisfaction client et la relation après-vente, Messieurs de SFR et Amazon, vous êtes prévenus…

Et vous, quel est votre point de vue ? jl.chotard@akpartners.fr

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos