Le tunnel de conversion

Publié le par

Quel que soit votre métier (distributeur, réparateur…), quelle que soit la vocation de votre site web (communication, prise de rendez-vous, vente en ligne…), vous devez définir votre objectif suprême. Vous devez également identifier les objectifs intermédiaires que vous devrez monitorer.

Exemple : votre objectif absolu est de vendre une opération d’après-vente avec encaissement en ligne. Vos objectifs seront d’amener l’internaute à :
1. sélectionner la prestation sur le site,
2. créer son compte en vous donnant un moyen de le contacter,
3. prépayer par carte bancaire la prestation réalisée.

Après avoir identifié ces objectifs, vous devez suivre le taux de conversion de chacune de vos étapes : sur 100 internautes arrivant à une étape, combien passent-ils à la phase suivante. Chacun de ces chiffres n’atteint jamais 100 % et la cascade de pourcentage vous donne le taux de conversion final de votre tunnel : (cliquer sur l’image pour agrandir).

PNG

Une fois ce travail de réflexion mené jusqu’à son terme, la configuration des outils tels que Google Analytics (qui sont des outils gratuits) est assez simple et ne nécessite que l’ajout d’une simple ligne de code dans vos pages. L’assimilation de toutes les notions présentes dans Google Analytics sera un peu plus longue puisque ces outils sont particulièrement complexes. Mais nous vous recommanderons toujours de revenir à ce tunnel accessible en cliquant successivement sur « Conversions » puis sur « Objectifs » et « Schéma de l’entonnoir ».

Nous aurons le plaisir, dès la semaine prochaine, de vous parler de l’optimisation de ce tunnel par le travail de l’UX et ses trois maîtres mots :
• Call to action
• Démystification
• Réassurance

Jonathan Habersztrau ControleTechniqueGratuit.com

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos