Le client au centre des ambitions du réseau AD

Publié le par

Le groupe Autodistribution vient d’organiser le 3ème congrès des réseaux AD. Près de 3 500 personnes se sont retrouvées à Malte pour découvrir une feuille de route qui met le client au centre de toutes les préoccupations des réparateurs.

Le client au centre des ambitions du réseau AD

Quatre ans après le congrès de Port Aventura (Barcelone), Autodistribution a souhaité frapper un grand coup en rassemblant 3 500 personnes sur l’île de Malte. Un événement qui regroupait les réseaux de mécanique, carrosserie et poids lourds. Toute la « famille AD » était réunie pour découvrir le nouveau plan Préférence 2022. Une feuille de route qui met le client au centre de l’attention des adhérents, quelle que soit leur spécialité.

Anticiper l’avenir

A l’heure actuelle, les réseaux AD représenteraient 2 millions d’entrées ateliers par an selon les dirigeants d’Autodistribution. Des enseignes qui rassemblent près de 2 000 établissements, dans lesquels évoluent 6 600 personnes. Ces structures auraient écoulé au cours des deux dernières années 1 300 véhicules neufs. Au-delà de ces chiffres, le groupe a réalisé une enquête auprès de 4 500 clients pour mieux connaître les forces et les faiblesses perçues par le consommateur final. Verdict : la praticité, la qualité, l’amabilité et la confiance ressortent comme les quatre principaux points forts. En revanche, l’accueil, l’information et les services figurent parmi les axes d’améliorations. Un constat qui correspond aux objectifs du nouveau plan Préférence 2022, dont la ligne directrice est « gagnons la préférence du client ».

Initiatives et objectifs

Le groupe veut mettre l’accent sur plusieurs points dans les domaines de la technologie, de la gestion d’entreprise et du commerce. En matière de technique, Autodistribution s’inscrit dans l’Eco Entretien avec une offre globale comprenant outils, formation et obtention du label indispensable. La firme souhaite que 500 adhérents AD soient labellisés en 2019. Pour suivre les nombreuses évolutions technologiques des véhicules, le groupement s’est rapproché du GNFA pour remettre au gout du jour son Institut AD. D’ici 2022, la totalité des adhérents devront avoir suivi ce nouveau cursus de formation. Les deux partenaires souhaitent aussi attirer les jeunes vers les garages AD grâce à un CQP dont la première promotion devrait voir le jour en septembre 2019.

Elargir l’offre

Pour aider ses membres dans leur rôle de chef d’entreprise, Autodistribution s’apprête à lancer une nouvelle version du logiciel Autossimo. Ce dernier devrait être plus rapide, plus intuitif et s’étendre à la peinture et au stock de pièces de carrosserie de Cora. Un partenariat avec Opisto permettra aux adhérents qui le souhaitent d’avoir une offre structurée de pièces d’occasion. Des accords passés avec 5 plateformes spécialisées dans le pneumatique renforceront l’offre dans ce domaine important pour les réparateurs. Enfin, ces derniers bénéficieront d’un accord d’exclusivité avec le manufacturier chinois Leao Tyre dès le début de l’année prochaine. Ainsi, la totalité des ateliers AD devront déployer cette offre en 2019.

S’attaquer aux flottes

L’un des axes de développement pour les garages et carrosseries est le marché des flottes. Autodistribution a passé un accord avec Arval proposer une offre de LLD aux clients finaux. En après-vente, la mise en place de forfaits nationaux et l’apport du boitier AD Auto Connect donne des ambitions au groupe, qui souhaite devenir le premier réseau en France pour l’entretien des flottes en 2022.

Un logiciel pour tout gérer

L’aspect gestion n’est pas oublié avec l’arrivée d’ADMS 360. Ce logiciel allie gestion de l’entreprise et relation client. Il possède un volet utilisable sur une tablette de réception active. Actuellement, le système est en test dans 92 ateliers mais l’objectif est d’arriver à 100 % en 2022.

Toujours plus de digital

Pour compléter cette approche du client, Autodistribution va renforcer son marketing digital avec pour objectif d’arriver à 10 % des entrées ateliers obtenues par ce canal. Le groupe propose également aux ateliers de piloter les avis clients sur internet à travers le service client du site ad.fr. Le groupe veut obtenir une note globale de 4,5 sur 5 sur l’ensemble des entrées ateliers en 2022.

Un concept de carrosserie rapide

Pour son réseau AD Carrosserie, le groupe prépare un concept global de carrosserie rapide. Un segment du marché dans lequel Autodistribution croit beaucoup. Baptisée Day Repair, cette offre est basée sur une méthode déjà pratiquée au Benelux. Les premiers ateliers pilotes devraient être lancés au 2ème semestre 2019.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos