Nissan destitue Carlos Ghosn de son poste de président

Publié le par

Le conseil d’administration de Nissan a voté ce jeudi, à Yokohama, la destitution immédiate de son président Carlos Ghosn, accusé de fraudes financières.

Nissan destitue Carlos Ghosn de son poste de président

Selon la chaîne de télévision publique japonaise NHK, le vote aurait été unanime. Les membres du conseil d’administration de Nissan viennent officiellement de destituer Carlos Ghosn de ses fonctions au sein du conseil, mais également de retirer le statut de directeur représentant à Greg Kelly, directeur américain accusé d’être complice des fautes présumées commises par Ghosn. Hiroto Saikawa, directeur général de Nissan, a quant à lui été nommé président par intérim. Dans une communication publiée après la résolution, Nissan a déclaré que le conseil d’administration avait réagi à une enquête interne qui avait révélé une faute financière de Ghosn et une collusion de Kelly : « La société approfondira son enquête et envisagera des mesures pour améliorer la gouvernance de la société ». Le conseil d’administration de Renault avait pourtant demandé à son partenaire de l’Alliance de reporter sa décision, ont indiqué des sources à Reuters.

Carlos Ghosn, architecte du partenariat entre Renault et Nissan, est en détention depuis lundi dans les geôles japonaises. Nissan l’accuse d’avoir sous-évalué ses revenus déclarés aux autorités japonaises, mais également d’avoir utilisé des fonds du constructeur à des fins personnelles.

Mardi soir, le conseil d’administration de Renault avait choisi pour sa part de ne pas destituer officiellement son PDG, dans l’attente de la communication par Nissan des éléments dont il dispose pour étayer ses accusations.

Avec Reuters

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos