Le crédit classique n’a plus la cote pour le financement de véhicules neufs

Publié le par

Les derniers chiffres publiés par l’Association française des sociétés financières confirme le ralentissement des financements de véhicules neufs en crédit au deuxième trimestre, tandis que la LOA poursuit son ascension.

Le crédit classique n'a plus la cote pour le financement de véhicules neufs

2,3% : tel est le recul affiché au deuxième trimestre par les financements en crédits affectés de véhicules neufs, selon l’ASF. Ce type d’opération a ainsi représenté 1,424 milliard d’euros contre 1,458 à la même période de l’année précédente. Rien qu’en juin, les opérations de financement d’automobiles neuves ont chuté de 12,9 % à 245 millions d’euros contre 281 millions en juin 2015.

Malgré ce fort ralentissement du crédit, les financements d’automobiles neuves ont continué leur progression au deuxième trimestre, grâce aux opérations de location avec option d’achat. Sur les six premiers mois de l’année, les financements en LOA ont augmenté de 40 % pour un montant des opérations atteignant 2,530 milliards d’euros contre 1,807 milliard à la même période en 2015.

Au regard de ce dynamisme, les financements d’automobiles neuves considérés dans leur globalité (crédit classique + LOA) ont profité d’une progression, de 21,8 % par rapport à la même période de 2015, après une croissance de 20 % au premier trimestre, soit une hausse de 21,1 % en moyenne sur les six premiers mois de l’année.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos