Le débosselage sans peinture : efficace face aux impacts

Publié le par

Le débosselage sans peinture : efficace face aux impacts

Grêle, impacts de projectiles, raclement de portières… Au quotidien, les carrosseries des véhicules sont souvent mises à rude épreuve. Cependant, repeindre un véhicule peut être long et onéreux. Il existe une solution alternative, qui consiste à proposer un service de réparation plus rapide et moins coûteux : le débosselage sans peinture.

Lorsqu’elle est bien maîtrisée, cette technique permet dans des cas précis de fluidifier les entrées et sorties des véhicules en atelier, en proposant aux clients une immobilisation de leur véhicule de courte durée.
Pour cela, il faut que les techniciens sachent avant tout bien identifier si utiliser le débosselage sans peinture est pertinent, en fonction de l’impact présent sur le véhicule. Ils doivent aussi être à même de :

• Supprimer les petits impacts sur parties planes, horizontales, verticales, sur arêtes et sous renforts.

• Savoir choisir l’outil adapté selon les différents accès et ce, sur n’importe quel véhicule.

• Adapter les différentes techniques de débosselage sans peinture, en fonction des emplacements et des différentes formes de déformations.

Le GNFA vous propose trois formations pour vous accompagner, de vos débuts dans cette technique jusqu’au perfectionnement. Consciente de l’importance de cette formation pour les PE et TPE, la branche de l’automobile a inscrit les deux premiers niveaux dans son dispositif Compétences emplois 2016-2018.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos