Le diesel embarque le marché VO dans sa baisse au premier semestre 2018

Publié le par

Les immatriculations de véhicules d’occasion ont reculé de 2,6 % en juin.

Le diesel embarque le marché VO dans sa baisse au premier semestre 2018

Au premier semestre 2018, le marché des véhicules d’occasion affiche un recul de - 3,5 % entraîné lui-même par la baisse inédite de la demande en motorisations diesel à hauteur de - 5,4 %. En effet, d’après les statistiques fournies par AutoScout24, les Français recherchent de plus en plus de motorisations essence sur le marché de l’occasion. Cela représente une perte de plus de 100 000 immatriculations en six mois.

Au mois de juin, les immatriculations de véhicules d’occasion ont baissé de 2,6 % par rapport à la même période en 2017. Le marché VO est en recul constant depuis le mois de novembre 2017. Si certains attribuaient cette baisse aux problèmes techniques du système d’immatriculation des véhicules en préfecture, le mal est, semble-t-il, beaucoup plus profond.

Globalement, le phénomène baissier affecte pratiquement toutes les régions, à l’exception de la Bourgogne-France-Comté qui résiste avec une faible hausse de 0,7 %. Une autre tendance se confirme également au niveau de l’âge des véhicules achetés puisque l’on constate une augmentation des ventes dans le segment des véhicules les plus jeunes.

D’après AutoScout24, les perspectives pour la fin de l’année 2018 s’assombrissent puisque rien ne va pouvoir modifier le déséquilibre de plus en plus important entre l’offre d’achat de véhicules diesel et la demande influencée par les perspectives d’interdiction de circulation et l’augmentation des taxes.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos