Le gouvernement envisage un superbonus sur le diesel ancien

Publié le par

Les pouvoirs publics ont toujours beaucoup d’imagination quand il s’agit de réformer les aides à la commercialisation des véhicules. Le superbonus est une sorte de prime à la casse réservée aux véhicules diesel de plus de treize ans.

Le gouvernement envisage un superbonus sur le diesel ancien

À l’occasion de l’ouverture à la presse du Mondial 2014, le ministère de l’Économie a annoncé la mise en place d’un superbonus à mi-2015 ainsi qu’une révision à terme du mécanisme régissant actuellement le bonus-malus.

Les règles changent souvent en matière de bonus-malus. Les pouvoirs publics ont décidé de réaménager l’ensemble de ces mécanismes dédiés aujourd’hui à l’accompagnement des ventes de véhicules électriques et hybrides.

Le superbonus devrait donc voir le jour l’an prochain à hauteur de 3 700 euros pour l’achat d’un véhicule électrique et 2 500 euros pour une motorisation hybride rechargeable. Deux conditions seraient nécessaires pour l’obtenir : se trouver dans une zone urbaine agissant contre la pollution et s’engager à mettre à la casse son véhicule diesel de plus treize ans. À noter que le bonus en vigueur actuellement sur l’électrique et l’hybride, à hauteur respectivement de 6 300 et 4 000 euros serait maintenu, au moins pour l’année 2015. Une réforme de ce bonus-malus serait, en revanche, à l’étude. Reste à mettre en musique cette condition de résidence pour obtenir ce superbonus... On peut parier que de nombreuses agglomérations souhaiteront en faire partie.

Le ministère de l’Économie accélère la différence entre l’hybride classique et l’hybride rechargeable, cette dernière technologie bénéficiant seule du superbonus, tandis que l’hybride classique verra son bonus réduit à 1 500 euros à terme. Les bonus sur les véhicules thermiques seraient supprimés, tandis que la grille des véhicules soumis au malus resterait inchangée. Côté bornes de recharge, un petit effort serait fait d’ici à la fin de l’année pour porter à 16 000 le nombre de bornes contre seulement 14 000 aujourd’hui.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos
Recherche