Le gouvernement ouvre la voie au péage urbain

Publié le par

Les habitants d’une ville de plus de 100 000 habitants et ceux qui y travaillent pourraient bientôt être obligés de payer un droit d’entrée pour accéder au centre-ville en voiture.

Le gouvernement ouvre la voie au péage urbain

L’avant-projet de loi d’orientation sur les mobilités (LOM) contient 25 nouveaux articles liés à la mobilité dont la possibilité pour les villes de plus 100 000 habitants de mettre en place un péage urbain.

Cette nouvelle taxe prévoit un plafond de 2,5 euros dans les villes de plus de 100 000 habitants pour un véhicule léger et 5 euros pour les villes de plus de 500 000 habitants comme Paris notamment. Ce péage, également baptisé « tarif de congestion », aurait pour objectif d’instaurer un nouvel impôt destiné à financer la rénovation des infrastructures et de lutter contre la pollution des centres-villes.

Reporté à plusieurs reprises, ce projet de loi devrait être présenté en novembre prochain.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos