Le groupe Bernard reprend 7 sites Mercedes du groupe Ténédor

Publié le par

Le groupe Bernard a acquis 100 % du capital des sept concessions Mercedes du groupe Ténédor le 24 février. Le distributeur ajoute ainsi la marque allemande dans son portefeuille de marques premium, qui compte déjà Alpine et DS Automobiles.

Crédit photo : Groupe Bernard
Crédit photo : Groupe Bernard

Le groupe Bernard vient de devenir propriétaire de la totalité du capital des sept concessions Mercedes-Benz du groupe Ténédor. Depuis le mois de juin 2017, le groupe Bernard détenait 35 % de ces sites. L’acquisition de cet ensemble n’est donc pas une surprise. Les établissements concernés se situent dans la Marne et dans l’Aisne, ce qui permet au groupe Bernard de renforcer sa présence dans le Nord-Est de la France. Dans la Marne, les sites concernés regroupent deux concessions dédiées aux véhicules particuliers et une concession VUL/PL à Reims, un point de vente automobile à Epernay, ainsi qu’un établissement VP, VUL et PL à Châlons-en-Champagne. Ils viennent s’ajouter aux sites Citroën de Reims et Epernay déjà détenus par le groupe Bernard. Dans l’Aisne, le distributeur possède dorénavant une concession automobile à Soissons et une autre à Saint-Quentin. Ces sept affaires ont réalisé un chiffre d’affaires de 95 millions d’euros en 2020.

Premium renforcé

Le rachat de ces sept sites Mercedes-Benz vient renforcer la société SVI 01, filiale du groupe regroupant les activités VUL et PL déjà détenues dans la marque Mercedes-Benz. Une filiale qui, de son côté, a réalisé un chiffre d’affaires de 52 millions d’euros en 2019. Au sein de la branche automobile Autobernard, l’arrivée de la marque Mercedes-Benz renforce le pôle premium, constitué jusqu’à présent des marques Alpine et DS Automobiles. L’intégration de la marque allemande donne une dimension supérieure à ce segment au sein du groupe, qui compte ainsi 9 marques de véhicules particuliers, avec Peugeot, Citroën, DS Automobiles, Renault, Dacia, Alpine, Nissan, MG et Mercedes-Benz. Le groupe Bernard atteint ainsi 103 points de vente, essentiellement basés dans l’Est de la France. L’ensemble a réalisé un chiffre d’affaires de 1,5 milliards d’euros en 2019, généré notamment grâce à la vente de 40 000 VN, 36 000 VO et 1,1 millions d’heures d’atelier.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos