Le groupe Fabre reprend quatre sites et entre chez Alfa et Lancia

Publié le par

Le groupe Fabre vient de racheter quatre concessions du groupe Autopole qui appartenaient précédemment à Reza Sanii. Outre les marques du groupe Volkswagen, ces affaires qui arborent aussi deux enseignes du groupe Fiat vont apporter à l’opérateur un potentiel de plus de 1 500 immatriculations annuelles VN.

C’est au cours du mois d’août que le groupe Fabre a racheté quatre des concessions qui, jusqu’ici, faisaient partie du groupe Autopole piloté par Reza Sanii. Ces affaires ont été placées en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Rodez au mois de juin dernier. Parmi d’autres offres, celle Jean Fabre et de son associé Pierre Bernat a été retenue dans la mesure où elle incluait le maintient de l’emploi des 68 salariés des sites concernés : Volkswagen et Audi à Rodez, Seat, Skoda, Alfa Romeo et Lancia à Rodez, mais aussi Volkswagen à Figeac et Millau.
Ces entités affichent un potentiel de 1 500 immatriculations annuelles de véhicules neufs, pour un chiffre d’affaires global supérieur à 40 millions d’euros. Elles vont permettre au groupe Fabre d’élargir son périmètre économique et d’ajouter les logos d’Alfa Romeo et de Lancia à une liste de marques qui comprenait 9 sites Renault, 3 sites Nissan, 4 sites Volkswagen, 4 sites Audi, 3 sites Ford, 3 sites Land Rover, 3 sites Volvo et 2 sites Suzuki à la fin de l’année 2010. Avec la contribution de ses 483 salariés, le groupe a réalisé en 2010 un chiffre d’affaires de 195,76 millions d’euros et commercialisé 7 980 VN et 5 462 VO. « Cette reprise est le fruit d’une opportunité qui va nous permettre de renforcer nos positions dans notre zone territoriale. Notre implantation à Rodez doit servir de lien avec l’activité de nos installations implantées dans le Cantal, la Lozère et le Tarn », commente Pierre Bernat.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos