Le groupe Faurie mobilise ses équipes pour 2015

Publié le par

La première convention du groupe Faurie s’est déroulée le 12 février dernier, à Brive-la-Gaillarde, en Corrèze. L’occasion pour l’entreprise de mobiliser ses équipes et d’annoncer son prochain développement digital.

Basé à la frontière entre trois régions (Périgord, Limousin et Midi-Pyrénées), le groupe Faurie a organisé, le 12 février dernier, à Brive-la-Gaillarde, en Corrèze, sa première convention annuelle. L’occasion pour le groupe de distribution de réunir 64 agents Renault et de remettre, en fin de journée, les prix d’honneur pour les plus performants en 2014. Cette journée a permis au groupe de mettre en place une réunion fédératrice entre réseau primaire et secondaire ainsi qu’entre tous les collaborateurs du groupe.

Pour rappel, le groupe Faurie a réalisé un chiffre d’affaires de 265 millions d’euros en 2014. Fondé en 1927, le groupe est aujourd’hui présidé par Marc Faurie qui représente la troisième génération à la tête de l’entreprise. Fort de 505 collaborateurs, il commercialise 7 800 VN et 770 VO sur huit sites dont six concessions Renault (Brive, Tulle, Montauban, Périgueux, Bergerac, Limoges), une concession Volkswagen et une autre Audi à Brive. À cela s’ajoutent 15 garages automobiles en incluant les sites annexes des concessions. À noter que le groupe est également présent sur le poids lourds avec 7 concessions Renault Trucks et 15 garages en incluant les sites annexes des concessions. Ce groupe commercialise ainsi 800 véhicules par an dont 450 en gamme lourde et 350 utilitaires pour un total de 337 collaborateurs dédiés à cette activité et un chiffre d’affaires 2014 de 128 millions d’euros.

« C’est notre première convention avec tous les collaborateurs du front-office qui sont en contact direct avec le client. Nous souhaitions fédérer les équipes », explique Jean-Baptiste Minard, responsable marketing du groupe Faurie. À noter que cette réunion a permis au groupe de mobiliser ses équipes, y compris les 64 agents qui en dépendent et ce dans un contexte de début d’année assez compliqué au niveau des résultats comme le démontre l’ensemble du marché VN pour les marques françaises notamment. « Au niveau des agents, il était important de leur donner une vision de l’ensemble des résultats pour le groupe et de leur rappeler les fondamentaux de notre relation commerciale », ajoute-t-il.

Stabilité et consolidation en 2014

Au niveau des volumes VN et VO, le groupe affiche une belle stabilité par rapport à 2013 avec une progression de 2,7 % du chiffre d’affaires sur le VL. Au niveau du développement, aucune ouverture majeure n’est à signaler en 2014 après que le groupe ait absorbé en 2012 les concessions Renault de Limoges et son annexe de Saint-Junien (87).

Développement digital en 2015

Comme de nombreux groupes de distribution le font depuis quelques mois, c’est au niveau du digital que le groupe compte axer son développement cette année. « Nous préparons une refonte du site web Faurie avec deux axes principaux : mieux mettre en avant les concessions et augmenter leur référencement afin de commercialiser notamment plus de véhicules d’occasion », explique Jean-Baptiste Minard. Et d’ajouter : « Nous allons développer également un ensemble de services pour mettre en contact l’internaute avec l’atelier et le magasin pièces mais aussi au niveau RH puisque nous avons des besoins constants au niveau des vendeurs et des mécanos ».

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos