Le groupe GCA étend sa zone de chalandise à l’Europe

Publié le par

En dépit de la situation sanitaire, le distributeur poursuit son développement, notamment avec le constructeur Toyota. Le groupe entame cet automne une nouvelle étape à l’étranger.

© groupe GCA
© groupe GCA

Alors que le groupe annonçait l’ouverture d’une nouvelle concession Kia à Nantes il y a trois jours, l’opérateur choletais revient sur le devant de l’actualité en officialisant, ce jour, le rachat de deux concessions Toyota situées à Mouscron et Tournai, en Belgique. Le groupe GCA, dirigé par David Gaist depuis 27 ans, est le premier distributeur Toyota en France et compte bien conserver sa place : « Nous souhaitons pouvoir continuer à nous développer avec Toyota », confirme le président. Grâce aux rachats de ces sites, le groupe poursuit sa stratégie de croissance externe. La Belgique lui donne ainsi une nouvelle impulsion, tout en lui conférant une dimension européenne. Cette nouvelle étape participe à la création d’une nouvelle ambition : compter parmi les meilleurs distributeurs Toyota sur le Vieux Continent. « Ces rachats s’inscrivent dans le cadre de notre plan de développement défini sur plusieurs années », poursuit David Gaist. Le démarrage à l’international se veut progressif et se fait, pour l’heure, exclusivement avec Toyota. « Chaque pays possède ses propres spécificités en matière notamment de politiques commerciales, et chaque concession ses business model ». Pour autant, des synergies apparaissent possibles, en particulier sur le véhicule d’occasion. Les systèmes de reporting commerciaux, après-vente et financiers seront appelés aussi à fusionner.

À terme, le groupe GCA ambitionne de capter entre 10 et 15 % de part de marché dans la distribution de la marque japonaise en Belgique. « Nous allons nous adapter en respectant les us et coutumes, avec des collaborateurs belges », souligne le chef d’entreprise. L’ajout des concessions de Mouscron et Tournai intègre une quinzaine de collaborateurs à l’effectif du groupe, qui emploie un peu moins de 1 100 personnes. Les trois sites belges (Mouscron, Tournai et Charleroi) représentent un portefeuille annuel de 1 000 véhicules neufs et 600 véhicules d’occasion. En 2019, le distributeur chotelais a vendu 20 617 VN et 18 037 VO pour un chiffre d’affaires global de l’ordre de 711 millions d’euros.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos