Le groupe Gemy se lance dans le low-cost avec Easy Gemy

Publié le par

Gemy ouvre ce week-end à Toulon (Var) et à Angers (Maine-et-Loire) ses premiers parcs de véhicules d’occasion low-cost .

Le groupe Gemy se lance dans le low-cost avec Easy Gemy

« Face à la crise économique et principalement face à celle qui touche de plein fouet le secteur automobile, les constructeurs n’hésitent plus à recentrer leurs offres vers le bas avec la bénédiction et l’appui d’aides gouvernementales. Si l’on accumule toutes les remises, promos, prime à la casse et bonus écologique, le coût d’un véhicule neuf devient ainsi plus alléchant que celui d’un VO récent. Un point de vue confirmé par tous les professionnels du secteur », déclare le groupe Gemy qui précise que dans ses parcs, les modèles d’occasion récents se vendent plus difficilement. « Nos clients viennent avant tout chercher un prix », témoigne Yoann Tesson, conseiller commercial VO à Gemy Laval. Le prix est donc devenu un nouveau credo que l’entreprise se fait fort d’exploiter. Coutumier de l’innovation (l’opérateur avait créé une des premières plateforme de préparation de VO), Gemy ouvrira ce week-end (21 mars) ses premiers parcs de véhicules d’occasion low-cost (comprendre « produits meilleur marché ») à Toulon (Var) et à Angers (Maine-et-Loire), « avant de le déployer sur l’ensemble de son réseau », précise le groupe qui ajoute vouloir adapter son activité face à une demande. « Il faut offrir des produits différents : des véhicules de seconde génération, plus accessibles pour aller chercher d’autres consommateurs », souligne François Guerin, directeur commercial VO du groupe Gemy.

Easy Gemy

Baptisée Easy Gemy, cette nouvelle identité se soumettra à des critères rigoureux, mais mettra de côté l’esthétique et la carrosserie, sans négliger la sécurité. Les parcs Easy Gemy seront composés de véhicules de deuxième génération toutes marques à prix low-cost. Le contrôle technique sera assuré, de même qu’une remise en état sera faite sur les organes essentiels du véhicule. Ceux-ci seront vendus avec une garantie de 3 mois (boîte/pont/moteur) et possibilité sera offerte au client de reprendre son ancien véhicule. Enfin, une offre de financement personnalisé complètera le champs des prestations de cette nouvelle formule. Soit autant de « easy-engagements qui permettront à un certains nombre de consommateurs de retrouver le sourire pour pallier et enrayer la crise du VO récent », espère le distributeur.
À la tête de 18 sites Peugeot, Pascal gérard, dirigeant du groupe, a commercialisé 13 707 VO l’an dernier.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos