Le groupe Hess sur un important achat de sites de Renault Retail Group

Publié le par

Dans une récente notification, L’Autorité de la concurrence pointe que le groupe Hess souhaiterait prendre le contrôle de cinq sites appartenant à Renault Retail Group, situés dans l’Est de la France.

DR
DR

En début d’année, Renault avait officialisé son intention de restructurer RRG en cédant 10 sites, sur un total de 94, à des investisseurs privés, évoquant « des repreneurs fiables et robustes, commercialisant déjà les marques du groupe ». Dans un premier temps, BYmyCAR, sous l’impulsion de Carlos Gomes, s’est signalé pour acquérir le site Renault de Nancy (3 000 VN et 2 300 VO).

5 sites Renault dans le viseur du groupe Hess

En septembre, le groupe Hess (Centrale Automobile Strasbourg), dirigé par Jonathan et Anthony Hess, a notifié à l’Autorité de la concurrence sa volonté de prendre le contrôle de trois fonds de commerce de RRG, représentant cinq sites (deux dans l’Eurométropole de Strasbourg, Mulhouse, Montbéliard et le Territoire de Belfort). L’ensemble représente 9 000 VN et 5 000 VO, dans une année normale s’entend, pour un chiffre d’affaires de quelque 300 millions d’euros.

Le club happy few des milliardaires

Sous réserve des autorisations légales, le closing de l’opération devrait intervenir avant la fin de l’exercice 2020. Tout en renforçant sa relation avec Renault, le groupe Hess intégrerait le club des distributeurs réalisant plus de 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires, un seuil qui était encore jugé très lointain il y a encore quelques années dans la distribution hexagonale. Rappelons que le groupe Hess distribue les marques Renault, Dacia, Nissan, Alfa Romeo, Abarth, Fiat et Jeep, mais aussi BMW et Mini, Hyundai, Peugeot et Opel, Toyota et Lexus, Suzuki, Jaguar et Land Rover, et Volvo.

Les chiffres clés du groupe Hess :

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos