Le groupe Kroely inaugure Mercedes Metz

Publié le par

Le groupe Kroely poursuit son plan global d’investissements avec l’inauguration d’un nouveau site à Metz. Ce dernier s’articule autour d’un bâtiment destiné aux VP et d’un second réservé aux utilitaires et véhicules industriels. Après Mulhouse, le distributeur dispose ainsi d’un deuxième site aux nouvelles normes MAR2020 de Mercedes-Benz.

Le groupe Kroely inaugure Mercedes Metz

Le groupe Kroely vient d’inaugurer son nouveau site de Metz, installé sur la zone de Metz-Borny. Une création qui remplace l’ancien établissement, implanté à La Maxe, au nord de la ville. Ce déménagement dans des locaux flambant neufs entre dans le cadre d’un plan global d’investissements qui vise à renouveler ou rafraîchir ses concessions Mercedes-Benz, Smart et Porsche. Un ensemble né de la partition du groupe en 2017, qui a vu la vente des concessions Peugeot et VW à Franck Viallet. Aujourd’hui, le groupe Kroely détient donc 17 points de vente en Alsace et Lorraine, pour un chiffre d’affaires de 420 millions d’euros en 2018. Loin de vivre sur ses acquis, Paul Kroely arme son groupe pour répondre aux défis qui attendent le commerce automobile dans les années à venir. Le distributeur profite également du lancement des nouvelles normes de Mercedes-Benz pour orchestrer le déménagement de plusieurs sites. Ainsi, la concession de Mulhouse s’est installée dans ses nouveaux locaux aux normes MAR2020 au mois de mai dernier à Sausheim. L’établissement de Metz est donc le deuxième du groupe à adopter les nouveaux standards et le premier pour la partie VUL-VI. Cette activité bénéficie notamment d’un bâtiment spécifique, avec un atelier de 1 580 m2 et un showroom de 363 m2. Celui-ci se rapproche de l’univers des véhicules particuliers, puisqu’il dispose notamment d’une seule entrée pour tous les clients, soit l’élément majeur du parcours client dessiné par les normes MAR2020.

Six hectares et des projets

Installée dans une zone commerciale qui regroupe les marques Citroën, DS, Peugeot, BMW et Mini, cette nouvelle concession s’élève sur un terrain de 6 hectares. Une surface occupée aux deux-tiers par les deux bâtiments VP et VUL-VI mais aussi par une construction réservée à l’espace VO. Une activité qui bénéficie de 85 places d’exposition. Enfin, la partie de terrain encore disponible devrait accueillir un centre de remise en état des véhicules d’occasion. Ce dernier devrait sortir de terre en 2021, pour traiter tous les véhicules du groupe et ceux d’un autre distributeur situé à proximité. « D’ici à deux ans, nous devrions vendre 5 000 VO par an et notre partenaire nous confiera 2 000 VO de plus. Avec 7 000 VO par an, nous serons dans les clous », explique Paul Kroely, dirigeant du groupe. La société conserve actuellement les VO récents dans une tranche de 10 000 à 25 000 euros. Pour compléter cette offre, le distributeur développe l’enseigne OK Occasions, dont plusieurs sites devraient voir le jour dans un futur proche. Près de 1 500 à 2 000 VO par an devraient passer dans ces centres.

Moins de passage, plus de visites

Le déménagement du site de Metz s’est bien passé pour le groupe, comme l’explique son dirigeant. « Le nouveau site a rapidement été identifié par nos clients. Malgré un passage de véhicules inférieurs, le nombre de visites a augmenté, notamment le samedi ». Un facteur important pour une implantation dont le coût global aurait dépassé 12 millions d’euros. Des investissements qui nécessitent une confiance dans le constructeur représenté. « La relation est bonne avec Mercedes-Benz, le constructeur a le respect de l’investissement du distributeur. Certaines marques ont cette culture », remarque Paul Kroely. Une relation saine, dont les prochains fruits sortiront de terre à Colmar, sous la forme d’un site VP et VUL aux normes MAR2020.

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos