Le groupe Kroely lance son projet social Premm’s

Publié le par

Suite à la scission stratégique de son groupe en janvier 2017, Paul Kroely, dirigeant de Paul Kroely Animation, lance le projet social Premm’s destiné à refondre la culture de l’entreprise afin de la mettre en adéquation avec l’ambition premium du groupe et son développement.

Le groupe Kroely lance son projet social Premm's

Fondé par Pierre Kroely et Lucien Hartz, le groupe de distribution automobile éponyme existe depuis plus de 100 ans dans la région de Strasbourg. Issu de la troisième génération, Paul Kroely, actuel dirigeant du groupe, a pris une importante décision en janvier 2017 en réalisant la scission de son entreprise et en cédant les marques Peugeot et Volkswagen pour se recentrer sur les marques premium Mercedes-Benz, Smart et Porsche. Après une année de consolidation, cette nouvelle entité a réalisé, en Alsace et Lorraine, de belles performances en 2017 en commercialisant 5 404 VN et 2 887 VO à particulier pour un chiffre d’affaires de 365 millions d’euros. Il a progressé de 18 % sur le premium sur un marché qui n’a évolué que de 10 % en 2017. Des niveaux de performance qui valident la décision stratégique de l’entrepreneur de ce recentrage sur le premium, lequel lui permet de retrouver des niveaux de rentabilité supérieurs à l’ancienne entité réunie.

Premm’s : culture d’entreprise et innovation sociale

Issu d’une longue culture familiale de la distribution automobile dans la région strasbourgeoise, Paul Kroely souhaite désormais entamer une nouvelle étape de son développement en alliant la culture premium du groupe à un projet social à tous les niveaux de son groupe de distribution. « Nous avons besoin de créer ou de recréer une culture d’entreprise plus en phase avec nos ambitions économiques et d’améliorer les relations humaines, explique Paul Kroely. Il faut donner des réponses aux attentes des collaborateurs, tant au niveau de leur responsabilisation, de leurs conditions de travail sans oublier la qualité relationnelle ». Et d’ajouter : « Il est nécessaire de prendre en compte également les jeunes générations X, Y et Z présents dans l’entreprise ou potentiellement embauchables ».

Baptisé Premm’s, ce projet très ambitieux vise à concilier performance et des concessions dites « en-vie ». Un projet qui passe par l’exigence et la bienveillance tout en assurant le partage de la surperformance pour rechercher l’engagement du plus grand nombre. Au quotidien, le groupe a construit cet objectif en réunissant une cinquantaine d’ambassadeurs qui se sont faits les porte-paroles des collaborateurs. Pour résumer l’état d’esprit du projet : “l’expérimentation est permise ainsi que son corolaire : l’échec dans la nouveauté”.

Retrouvez la suite de cet article dans le prochain numéro Auto Infos n° 1380

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos