Le groupe Lempereur ouvre son pop-up store

Publié le par

Le 18 novembre, Jean-Paul Lempereur a ouvert officiellement son premier pop-up store dans la galerie marchande d’Auchan Noyelles-Godault.

Le groupe Lempereur ouvre son pop-up store

Implanté à Noyelles-Godault (62), ce nouveau concept permet au président du groupe Lempereur de s’attaquer au canal de la grande distribution en exploitant un espace de 120 m2 dans un espace où circulent douze millions de personnes par an et près de 1,3 million de visiteurs sur le seul mois de décembre. Ce pop-up store est situé dans un nouvel espace très animé au milieu de boutiques et de sept restaurants typiques de la région sur une place disposant d’une grande scène de spectacle que le centre mettra à disposition des associations pour des spectacles.

« Comme beaucoup de métiers, la distribution automobile est en train de muter, déclare Jean-Paul Lempereur à cette occasion. Cela signifie clairement qu’il faut être présent sur tous les canaux de distribution. Nous avons ainsi beaucoup travaillé sur la mise aux normes de concessions, puis sur nos sites internet créateurs de leads. Et le troisième volet nous permet d’augmenter le nombre de contacts avec nos clients existants mais aussi les prospects, c’est pourquoi j’ai pris la décision d’aller chercher une place dans cette nouvelle galerie marchande ». Et d’ajouter : « Toutes les quatre à cinq semaines, nous allons changer les modèles en fonction de l’actualité produits. Il est surprenant de voir l’engouement des constructeurs autour de ce projet ».

Le premier pop-up store distributeur

Ce pop-up store présente plusieurs caractéristiques qui en font un concept unique dans l’Hexagone à ce jour. Il a été tout d’abord pensé et déployé par le groupe indépendamment des constructeurs. C’est une première puisque les initiatives qui existent aujourd’hui l’ont été suivant les standards des firmes automobiles.

Enchanter le lieu en faisant tourner les onze marques du groupe

L’autre point fort de ce lieu, idéalement situé dans la nouvelle extension de la galerie marchande au milieu de boutiques de luxe et de restaurants, la boutique Lempereur s’attaque à une nouvelle clientèle en permettant à ses onze marques d’être présentes chaque mois. « Je n’imaginais pas ce lieu en exposant une seule marque, explique-t-il. Il était impératif de présenter régulièrement des nouveautés comme le feraient les autres boutiques du centre commercial avec leurs collections été-hiver, par exemple ».

Inaugurant son pop-up store avec les marques BMW et MINI, le distributeur devrait ensuite exposer avec Nissan puis Opel et Volvo. Les autres marques du groupe s’installeront au rythme des nouveautés et des modèles à présenter.

Un coût réduit de rotation des marques

Dans cet espace de 210 m2 disposant de deux véhicules exposés, d’écrans tactiles, le distributeur a organisé l’ensemble de la boutique afin de pouvoir changer de marque le plus facilement possible. Une mise à jour logiciel, des changements d’ambiance en jouant sur les lumières et des vendeurs dédiés à la marque et le tour est joué. Rim, la responsable boutique sera présente pour l’accueil dans un espace café prévu à cet effet et le conseil jusqu’à la vente et sera accompagnée de deux commerciaux.

Livraison d’un VO dans les trente minutes

À noter la présence d’un écran tactile dédié aux véhicules d’occasion et qui permet au client de chercher son véhicule parmi les 850 VO du groupe. Une configuration qui va jusqu’à la livraison dans les trente minutes pour essayer le véhicule au niveau du centre d’essai de quatre véhicules dont dispose le groupe sur le parking du centre commercial.

Un premier développement digital pour le groupe

Après avoir inauguré il y a quelques années ses premiers villages automobiles, le groupe Lempereur prend ainsi le tournant de la digitalisation des concessions avec ce nouvel espace qui devrait lui permettre de toucher de nouveaux clients. Avec un bail de neuf ans et un investissement de 400 000 euros, Jean-Paul Lempereur souhaite s’investir à Noyelles-Godault sur le long terme. « C’est tout nouveau pour nous. Il nous a fallu gérer des problématiques nouvelles comme la gestion des ressources humaines à travers les horaires élargis du centre commercial ainsi que le travail le dimanche pendant les fêtes », explique le dirigeant. Le groupe s’est fixé comme objectif de vendre vingt véhicules par mois, partagés entre les véhicules neufs et d’occasion.

Prochaine étape pour le groupe : l’ouverture fin mars 2020 du nouveau siège social du distributeur qui verra le jour dans le village automobile de Déchy. Un siège qui accueillera également le centre d’appel du groupe.

Voir aussi :

En partenariat avec le En partenariat avec CNPA
A la une
La quotidienne Auto-infos